krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presseEn octobre, nos ambassadrices se mobilisent contre le cancer du sein

En octobre, nos ambassadrices se mobilisent contre le cancer du sein

Les chanteuses Nina Dimitri et Francine Jordi savent d’expérience ce que signifie un diagnostic de cancer du sein. Aujourd’hui, elles s’engagent en tant qu’ambassadrices de la Ligue contre le cancer. Durant le Mois d’information sur le cancer du sein, en octobre, elles encouragent les femmes à recourir au dépistage malgré la pandémie et, en cas de maladie, à chercher du soutien auprès de leur entourage et d’organismes spécialisés.

Le cancer du sein est de loin le type de cancer le plus répandu chez la femme. Chaque année, il touche quelque 6200 personnes en Suisse. Les chanteuses tessinoise Nina Dimitri et bernoise Francine Jordi ont elles aussi été frappées par cette maladie. En tant que nouvelles ambassadrices, elles soutiennent la Ligue contre le cancer dans sa lutte contre le cancer. Toutes deux savent d’expérience ce que signifie un cancer du sein : « Au début, le diagnostic m’a complètement déstabilisée. J’ai ensuite trouvé un soutien précieux auprès de la Ligue tessinoise contre le cancer, que ce soit pour bénéficier de conseils professionnels ou d’un large éventail de cours », explique Nina Dimitri. À travers son engagement en faveur de la Ligue contre le cancer, elle souhaite insuffler un esprit de combativité aux femmes touchées. Sur les visuels de la Ligue contre le cancer, elle pose avec un gant de boxe rose, symbole de persévérance, destiné à encourager les personnes touchées à se montrer fortes, et simultanément à accepter leur faiblesse et rechercher du soutien si nécessaire.

Mammographies reportées à cause de la pandémie
Parler du cancer du sein pendant la maladie n’est toutefois pas une fin en soi. En effet, le dépistage constitue également un sujet primordial. La mammographie est la principale méthode permettant de détecter rapidement le cancer du sein chez les femmes de 50 ans et plus et d’augmenter ainsi leurs chances de guérison. La Ligue contre le cancer recommande et soutient donc les programmes de dépistage par mammographie déjà en place dans 13 cantons. Cependant, le confinement du printemps 2020 a entraîné une diminution des examens de dépistage réalisés : au total, leur nombre a diminué de 10 à 15 % en Suisse en 2020 par rapport à l’année précédente. La Ligue contre le cancer encourage donc toutes les femmes n’ayant pas effectué de dépistage l’année dernière à le faire prochainement.

Conseil sur la santé et les tumeurs féminines
Dans la consultation d’expert*es du Forum Cancer, des spécialistes répondent jusqu’au 31 octobre aux questions des personnes touchées et de leurs proches sur le thème de la santé et des tumeurs féminines. En outre, les 18 ligues cantonales et régionales contre le cancer offrent un point de contact de proximité. Enfin, les personnes touchées et leurs proches bénéficient également d’une assistance gratuite par le biais de la Ligne InfoCancer par téléphone, e-mail, chat, ou Skype.

Plus d’informations : www.liguecancer.ch/cancerdusein

Le cancer du sein en chiffres en Suisse

  • 6250 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année (6200 chez la femme, 50 chez l’homme).
  • 1400 décès sont imputables au cancer du sein.
  • 10 à 15 % des examens de dépistage ont dû être reportés en 2020 en raison de la pandémie.
  • 5 à 10 % des cancers du sein chez la femme sont liés à une prédisposition héréditaire.
  • 20 % des femmes ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.
  • 18 centres du sein sont au bénéfice du label de qualité attribué par la Ligue suisse contre le cancer et la Société suisse de sénologie (SSS), qui atteste l’excellence du traitement et de la prise en charge. www.liguecancer.ch/q-label

Coopération avec des partenaires engagés
Un grand merci à nos partenaires Bank Cler, Beldona, Frederique Constant, La Redoute, Myriad Genetics et Permamed pour leur soutien financier à la Ligue contre le cancer et pour les collectes de dons qu’ils organisent durant le Mois d’information sur le cancer du sein.