krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerPréventionPolluants atmosphériques

Polluants atmosphériques

La qualité de l’air en Suisse s’améliore continuellement depuis le milieu des années 1980. Cependant, les valeurs limites pour divers polluants atmosphériques comme les poussières fines, l’ozone, les oxydes d’azote et l’ammoniac sont encore régulièrement dépassées, constituant donc un risque pour la santé et l’environnement. Certains polluants atmosphériques peuvent favoriser le cancer. La Ligue contre le cancer recommande de s’informer régulièrement sur le niveau actuel de pollution et d’adapter ses activités physiques en conséquence.

La Ligue contre le cancer recommande de s’informer régulièrement sur le niveau actuel de pollution et d’adapter ses activités physiques en conséquence. 

Infographie poussières fines

Les poussières fines sont un mélange de particules fines. Les spécialistes utilisent les termes PM10 et PM2,5 pour décrire ces particules plus petites que 10 ou 2,5 microns. À titre de comparaison, le diamètre d’un cheveu humain est de 60 microns.

 

Comment les poussières fines se forment-elles ?  

Les poussières fines se forment lors de la combustion dans les moteurs et les chauffages au bois ou lors de l’abrasion des pneus et du revêtement routier. Leurs sources de formation sont le trafic, les machines de chantier, les engins agricoles, le chauffage et les installations industrielles.

 

Quels sont les effets des poussières fines sur ma santé ? 

Les poussières fines pénètrent dans les poumons et dans la circulation sanguine. Certaines particules fines, comme la suie, sont cancérogènes et peuvent également entraîner des maladies respiratoires et cardiovasculaires.

 

Comment puis-je me protéger ?

Renoncez à toute activité sportive intense le long des routes lorsque le niveau de poussières fines est élevé. Les personnes souffrant de maladies cardiaques ou pulmonaires devraient éviter les endroits très exposés comme les tunnels, les tronçons routiers très fréquentés ou les espaces intérieurs enfumés. Renseignez-vous sur les niveaux de pollution actuels, par exemple sur www.luftqualitaet.ch ou sur l’application airCHeck.

Ce terme générique désigne différents composés d’azote et d’oxygène. Les oxydes d’azote contribuent à la formation d’autres polluants atmosphériques comme l’ozone et les poussières fines.

 

Comment les oxydes d’azote se forment-ils ? 

Les oxydes d’azote sont produits par la combustion de carburants et de combustibles. Le trafic routier est la principale source de monoxyde d’azote.

 

Comment les oxydes d’azote affectent-ils ma santé ? 

En raison de sa toxicité, le dioxyde d’azote est le plus nocif pour la santé. Il peut par exemple provoquer :

  • des inflammations des voies respiratoires ;
  • des maladies circulatoires et respiratoires ;
  • une baisse des défenses contre les inflammations et infections.

 

Comment puis-je me protéger ? 

Les personnes souffrant de maladies cardiaques ou pulmonaires devraient être particulièrement attentives à éviter les endroits très exposés comme les tunnels, les garages souterrains, les tronçons de route très fréquentés ou les espaces intérieurs enfumés.

Infographie composés organiques volatils (COV)

Les COV sont des composés de carbone présents dans l’air. Il s’agit notamment de substances comme le benzène et le méthane. Les COV sont présents dans l’air intérieur et dans l’air extérieur. Ils contribuent à la formation d’ozone.

 

Comment les composés organiques volatils se forment-ils ? 

Dans l’air intérieur, ils émanent principalement des solvants et des détergents. Dans l’air extérieur, les COV sont générés par le trafic routier, l’industrie et l’agriculture.

 

Comment les composés organiques volatils affectent-ils ma santé ? 

Plusieurs COV, comme le benzène, sont cancérogènes. Le benzène se trouve naturellement dans le pétrole brut. Il est libéré lors de la production d’essence, mais aussi lors de la combustion de mazout, de charbon ou de bois. En plus de ses effets cancérogènes, il peut affecter les yeux, les voies respiratoires et le système nerveux central.

 

Comment puis-je me protéger contre le benzène ? 

  • Dans le jardin, utilisez des appareils électriques plutôt que des outils équipés d’un moteur à essence.
  • Pour faire le plein d’un appareil à essence, utilisez exclusivement de l’essence alkylée.
  • Aérez régulièrement les espaces intérieurs.
  • Lors d’une construction, privilégiez les matériaux peu polluants.

L’ozone est un gaz irritant, dont la concentration augmente surtout en été.

 

Comment l’ozone se forme-t-il ? 

Lorsque le rayonnement solaire est fort, des processus chimiques conduisent à la formation d’ozone à partir d’autres polluants comme les oxydes d’azote et les composés organiques volatils. Ces polluants proviennent du trafic routier et des processus de combustion.

 

Comment l’ozone affecte-il ma santé ?

L’ozone affecte principalement les voies respiratoires et les tissus pulmonaires. L’ozone pénètre profondément dans les poumons, où il provoque des inflammations.

 

Comment puis-je me protéger ? 

En cas de forte pollution à l’ozone, programmez vos activités sportives intenses le matin ou en soirée.

 

Renseignez-vous sur les niveaux de pollution actuels, par exemple sur Ozon-info.ch ou sur l’application airCHeck.

Infographie polluants d’intérieurs

Air intérieur 

L’air intérieur peut également contenir des polluants atmosphériques, notamment des composés organiques volatils, du radon et des moisissures. Ces polluants intérieurs se forment par exemple en cuisinant, se détachent de différents matériaux ou sont libérés dans l’air ambiant par des produits de nettoyage. Les polluants atmosphériques provenant de l’extérieur, tels que les poussières fines, l’oxyde d’azote et l’ozone, peuvent également pénétrer à l’intérieur des bâtiments.

 

Comment puis-je me protéger ? 

  • Aérez régulièrement toutes les pièces.
  • Enclenchez les hottes de ventilation dans la cuisine et la salle de bain.
  • Disposez des plantes d’intérieur capables de fixer les substances nocives.
  • Veillez à ce que l’humidité de l’air soit suffisamment élevée (entre 40 et 60 %), surtout en hiver.
  • Faites mesurer le radon.

Les polluants atmosphériques ont un effet négatif sur la santé. À long terme, ils peuvent provoquer des maladies des voies respiratoires et du système cardiovasculaire. Certains polluants atmosphériques comme les poussières fines, les particules de suie et le benzène, sont en outre considérés comme cancérogènes.

La meilleure mesure de protection contre les polluants atmosphériques est d’éviter leur formation. Nous pouvons tous y contribuer :

  • marchez, faites du vélo ou utilisez les transports publics aussi souvent que possible ;
  • privilégiez les appareils et les véhicules électriques ou choisissez des modèles à faibles émissions ;
  • pour les moteurs à essence, utilisez de l’essence alkylée ;
  • achetez des produits de saison et régionaux, transportés en circuit court ;
  • utilisez des produits qui ne contiennent pas ou que peu de solvants, surtout à l’intérieur ;
  • allumez correctement le feu en le faisant brûler du haut vers le bas. Pour cela, placez l’allume-feu sur le dessus de votre bois de feu ;
  • choisissez du mazout à faible teneur en soufre ;
  • maintenez la température ambiante à 19-21 degrés dans les pièces à vivre et à 16-18 degrés dans les chambres à coucher et les pièces annexes.
Actualisé le : 30 mars 2023
Avez-vous des propositions pour améliorer cette page ?
Conseil
Conseil

Les personnes concernées, les proches et toutes personnes intéressés peuvent s’adresser à la Ligne InfoCancer en semaine par téléphone, courriel, chat ou vidéotéléphonie de 10h à 18h.

Ligne Infocancer 0800 11 88 11
Chat « Cancerline » aller au Chat
Conseil sur place liguecancer.ch/region
Conseil
Conseil
Faire un don
Conseil
Conseil