krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerDépistageDépistage

Cancer du poumon

Chaque année en Suisse, environ 4800 personnes développent un cancer du poumon, et près de 3300 en meurent. Le nombre de cas est en recul chez les hommes, tandis qu’il augmente chez les femmes.

Informations sur le cancer du poumon, soutien et conseils

Le tabagisme est le principal facteur de risque de cancer du poumon : à lui seul, il est à l’origine d’environ 80 % des cas. La fumée du tabac ne nuit pas seulement aux fumeurs eux-mêmes ; le tabagisme passif augmente également le risque de cancer.

Le goudron présent dans le tabac contient plus de 70 substances dont l’effet cancérigène est aujourd’hui démontré. La relation de causalité entre tabagisme et cancer du poumon est prouvée par de nombreuses études : plus la personne fume depuis longtemps, plus elle fume et plus elle a commencé jeune, plus le risque est grand.

Un autre facteur de risque important est le radon, un gaz rare naturel radioactif qui se forme dans le sol et peut pénétrer dans les habitations. De même, la pollution atmosphérique, en particulier les poussières fines et la suie de diesel, les composés d’arsenic, de chrome et de nickel augmentent le risque de cancer du poumon.
 

Prévention : s’abstenir de fumer

Ne jamais commencer à fumer ou arrêter de fumer le plus tôt possible est la mesure qui est de loin la plus importante pour prévenir le cancer du poumon. Arrêter de fumer est judicieux à tout moment. Le risque de cancer du poumon diminue régulièrement après l’arrêt du tabac. Il est divisé par deux entre 5 et 10 ans après l’arrêt du tabac, et au bout de 15 à 20 ans sans tabac, il est proche de celui d’une personne n’ayant jamais fumé. Des aides efficaces pour arrêter de fumer existent aujourd’hui. Demandez conseil à la Ligne stop-tabac.

Pour prévenir les maladies professionnelles, il faut se conformer à des prescriptions correspondantes en matière de protection. Ainsi, la prudence s’impose lorsque vous arrachez des revêtements de sols qui contiennent de l’amiante.
 

Dépistage du cancer du poumon

Lorsqu’une tumeur est décelée à un stade précoce, elle se soigne souvent mieux. Le dépistage permet donc d’améliorer les chances de guérison ; il peut aussi contribuer à réduire la mortalité consécutive à un cancer, comme celui du poumon.

Actuellement, le scanner thoracique à faible dose (LDCT, de l’anglais low-dose CT-scan) est la meilleure méthode pour déceler le cancer du poumon au stade précoce. Cette prestation n’est toutefois pas encore prise en charge par l’assurance maladie.  

La Ligue contre le cancer s'engage pour qu'à l'avenir cela soit le cas et pour que les personnes à risque aient un accès équitable au dépistage dans le cadre de programmes. La Ligue contre le cancer s’appuie pour cela sur les recommandations du Comité d’experts du dépistage du cancer publiées en novembre 2022.

Avez-vous des propositions pour améliorer cette page ?
Conseil
Conseil

Les personnes concernées, les proches et toutes personnes intéressés peuvent s’adresser à la Ligne InfoCancer en semaine par téléphone, courriel, chat ou vidéotéléphonie de 10h à 18h.

Ligne Infocancer 0800 11 88 11
Chat « Cancerline » aller au Chat
Conseil sur place liguecancer.ch/region
Conseil
Conseil
Faire un don
Conseil
Conseil