krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerCancer et coronavirusCancer et coronavirus

Martina Bayer, personne concernée

Martina

Spécialiste en informatique, 36 ans, cancer du sein


Quelles sont les répercussions de l’assouplissement des mesures sur votre quotidien ?

Etant vraiment sportive, je suis heureuse que les piscines soient à nouveau ouvertes, car la natation me fait beaucoup de bien. De plus, je serai bientôt en mesure de rendre visite à ma famille à l’étranger.

Allez-vous à nouveau faire vos courses ou manger au restaurant ?
Oui. Je me renseigne néanmoins au préalable pour m’assurer que les restaurants respectent les mesures et aménagent assez de place entre les tables. Je tiens aussi à ce que des produits hygiéniques supplémentaires soient à disposition dans les sanitaires.

Comment vous sentez-vous en compagnie d’autres personnes ?
Pour l’instant, je ne fréquente pas encore tous les lieux publics. Je me limite aux endroits où les directives et la distance nécessaire sont clairement respectées.

Que souhaiteriez-vous communiquer au grand public ?
Je souhaite un peu plus de respect et d’humilité, et aussi moins de banalisation. J’ai entendu des personnes affirmer que « XY est décédé du coronavirus. Mais il était déjà malade. » ou « Ce virus n’est pas si terrible. Seules les personnes qui souffrent d’autres maladies en meurent. » A les entendre, ces décès sont acceptables.
J’aimerais que ces individus n’oublient pas que les personnes souffrant de pathologies telles qu’asthme, cancer, diabète et maladies auto-immunes - ou dont le système immunitaire est affaibli - se battent peut-être depuis toujours contre ces circonstances et qu’elles ne devraient pas succomber à un virus dans la fleur de l’âge.

Tout le monde ne peut pas revenir à la normalité. Avez-vous des conseils pour les autres personnes touchées par le cancer ?
Ces personnes, ainsi que leurs proches, peuvent contacter la Ligue contre le cancer et expliquer leur situation. Souvent, des discussions permettent d’entrevoir de nouvelles solutions. La pandémie a montré que de nombreuses personnes veulent aider. Personne ne devrait hésiter à en profiter.

 

Le 16 mars 2020, le Conseil fédéral a renforcé les mesures de protection de la population. Les magasins, restaurants, bars et lieux de divertissement ont dû fermer dans toute la Suisse. C’est à ce moment-là que la Ligue contre le cancer s’est entretenue avec Martina Bayer: 

Comment gérez-vous la situation actuelle ?
J’ai pris des mesures depuis longtemps et ne suis donc pas inquiète : j’ai acheté des réserves de médicaments à la pharmacie et ai commandé du désinfectant. Je travaille à domicile depuis une semaine et évite ainsi les contacts physiques avec d’autres personnes. Pour ce qui est du sport, je cherche l’inspiration sur les réseaux sociaux ; lorsque je sors, c’est à vélo ou pour pratiquer la course à pied en solitaire. Je suis pour ainsi dire en auto-isolement.

Voici comment la Ligue contre le cancer pourrait apporter une aide supplémentaire aux personnes touchées par le cancer :

  • Etablir des listes de commerces alimentaires en ligne
  • Proposer des possibilités d’achat de désinfectant (pour les patientes et patients qui doivent s’administrer des injections)
  • Mettre à disposition quelques recettes simples pour renforcer le système immunitaire
  • Recommander des livres, des séries et des jeux