krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerSoutenir la LigueCollecte de fondsExemples d'actions de collectes de fonds«Actuel» Aventure et solidarité : le DimitriathlonExemples d'actions de collectes de fonds

«Actuel» Aventure et solidarité : le Dimitriathlon

Le samedi 29 août, Dimitri Egger a fait une escale à la Ligue suisse contre le cancer sur son Ironman à travers le canton de Berne. Dans une interview avec Daniela de la Cruz, directrice de la Ligue suisse contre le cancer, Dimitri Egger révèle pourquoi il saute dans le froid du lac de Brienz à cinq heures du matin et pourquoi il vaut vraiment la peine de faire plus d'exercice.

Dimitri Egger

Avec le « Dimitriathlon », un Ironman dans chaque canton de Suisse, le Suisse romand de 31 ans allie sport, aventure et solidarité. Lors des triathlons de longue durée avec 3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied, Dimitri Egger collecte des fonds pour la Ligue contre le cancer. Le canton de Berne a été l'avant-dernière étape de ce projet, qui a débuté il y a deux ans.