krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presseCancer du sein : La Ligue contre le cancer soutient aussi les proches

Cancer du sein : La Ligue contre le cancer soutient aussi les proches

Pour les personnes touchées par le cancer du sein, les proches représentent un immense soutien. Pourtant, il est rarement question d’eux. En octobre, dans le cadre du mois sur le cancer du sein, la Ligue contre le cancer entend y remédier en plaçant les conjoints, les enfants et l’entourage des femmes concernées au centre de l’attention.

Avec 6200 nouveaux cas par année, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent dans la population féminine en Suisse. En règle générale, les femmes touchées sont suivies de près par une équipe de spécialistes et d’autres professionnels. Dans les centres du sein certifiés, une infirmière au bénéfice d’une formation spécifique, la breast care nurse, accompagne par exemple les patientes tout au long de leur traitement en leur servant d’interlocutrice privilégiée en cas de questions et problèmes.

Un grand nombre de patientes trouvent toutefois leur principal soutien émotionnel en dehors du système médical. Rétrospectivement, beaucoup soulignent le rôle fondamental que la famille a joué durant cette période. Mais pour la plupart des proches, réussir à concilier les soins, la vie professionnelle, la garde des enfants et les besoins personnels s’apparente à un exercice de haute voltige.

« Je n’aurais jamais imaginé que tout cela m’éprouverait autant et m’amènerait à mes limites. J’aurais dû accepter de l’aide pour moi-même bien plus tôt », déclare par exemple Beda W., de Zurich, dont la partenaire a eu un cancer du sein. Le diagnostic a complètement bouleversé la vie de la famille. « Les proches nous appellent souvent parce qu’ils ne savent plus où s’adresser », complète Anna Zahno, responsable de la Ligne InfoCancer, qui connaît bien les soucis et les craintes de l’entourage.

La Ligue contre le cancer pense également aux proches en leur proposant des conseils et des informations spécifiques. La Ligne InfoCancer leur offre la possibilité de discuter avec une conseillère spécialisée par téléphone, par courriel ou sur le chat sans qu’il leur en coûte rien ; le forum cancer facilite les échanges entre malades, mais aussi entre proches, et les 18 ligues cantonales et régionales contre le cancer sont des interlocutrices clés sur place pour l’entourage. Enfin, de nombreuses brochures d’information ont été conçues tout spécialement pour les proches.

Le cancer du sein en chiffres en Suisse

  • 6250 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année (6200 chez la femme, 50 chez l’homme).
  • 1400 décès sont imputables au cancer du sein.
  • 5 à 10 % des cancers du sein chez la femme sont liés à une prédisposition héréditaire.
  • 20 % des femmes ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.
  • 18 centres du sein sont au bénéfice du label de qualité attribué par la Ligue suisse contre le cancer et la Société suisse de sénologie (SSS), qui atteste l’excellence du traitement et de la prise en charge. www.liguecancer.ch/q-label

Informations et conseils pour les proches

Publié le