Ligue contre le cancerA propos du cancerSoins palliatifsLes directives anticipéesSoins palliatifsLes directives anticipées

Les directives anticipées

Des directives anticipées vous permettent de consigner vos décisions en matière de traitement et de soins : vous indiquez les mesures que vous souhaitez, mais aussi celles que vous refusez.

Le nouveau droit de la protection de l'adulte est entré en vigueur le 1er janvier 2013. Il renforce avant tout le droit à l’autodétermination et réglemente la validité des directives anticipées et leur portée dans toute la Suisse. Dorénavant, l’équipe médicale est tenue de vérifier s’il existe des directives anticipées lorsque la personne prise en charge est incapable de discernement. Le document élaboré par la Ligue suisse contre le cancer tient compte des nouvelles dispositions légales.

Un document qui a force obligatoire

Comment faire respecter votre volonté si vous ne pouvez plus vous exprimer et décider par vous-même ? En rédigeant des directives anticipées, vous fournissez aux médecins des consignes précises et vous déchargez vos proches. Vous avez ainsi la certitude que l’équipe soignante et votre entourage suivront votre volonté au moment de prendre des décisions difficiles.

 

Des directives anticipées pour les personnes atteintes de cancer

La Ligue contre le cancer a élaboré des directives anticipées qui traitent les questions spécifiques à la maladie cancéreuse comme le soulagement de la douleur, la détresse respiratoire, l’alimentation, l’hydratation ou la réanimation. Un guide de rédaction est intégré dans le document pour vous faciliter la tâche. Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous à votre ligue cantonale ; elle saura vous accompagner dans cette démarche.

Interdisziplinäres Institut für Ethik im Gesundheitswesen © Dialog Ethik

Important

Les nouvelles dispositions renforcent le droit à l’autodétermination. Les directives anticipées établies avant 2013 demeurent donc valables.

Dorénavant, l’auteur des directives anticipées peut indiquer le lieu de dépôt du document sur sa carte d’assurance-maladie. 

Thèmes supplémentaires