krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerLes effets secondairesL’œdème lymphatiqueLes effets secondaires

L’œdème lymphatique

L’œdème lymphatique est une accumulation anormale de liquide dans le bras ou la jambe. Il survient après une opération du cancer, parfois rapidement, parfois après plusieurs années. On fait appel à la physiothérapie pour le traiter.

Le système lymphatique draine le liquide et les protéines des tissus. Lorsque la lymphe ne peut plus circuler librement, on voit apparaître un gonflement : l’œdème lymphatique. Cet engorgement peut se produire lorsque des ganglions lymphatiques sont retirés lors d’une opération.

Traitement

Pour traiter l’œdème lymphatique, on a recours à la physiothérapie. Le traitement, appelé drainage lymphatique, est remboursé par l’assurance maladie de base lorsqu’il est prescrit par un médecin. Il doit toutefois être réalisé par un physiothérapeute reconnu, dûment formé dans ce domaine. L’équipe soignante ou la ligue contre le cancer de votre canton peuvent vous fournir des adresses de spécialistes.

Prévention des infections bactériennes

La partie du corps touchée par l’œdème lymphatique est sujette aux infections bactériennes. A titre préventif, on appliquera les conseils suivants :

  • veiller à ce que la zone touchée soit toujours propre ;
  • utiliser des produits de soins non agressifs ;
  • éviter les coups de soleil ;
  • ne pas prendre de bains trop chauds ;
  • porter des vêtements amples et confortables ;
  • bannir les bijoux et les montres trop serrés ;
  • éviter de se blesser en se coupant les ongles ;
  • garder un spray désinfectant sous la main et le pulvériser sur la moindre petite blessure ;
  • traiter immédiatement les mycoses.

 

Signes d’alerte

Consultez un médecin en présence des symptômes suivants :

  • des rougeurs cutanées aux contours nettement délimités, qui provoquent des tiraillements douloureux ;
  • des signes d’infection tels que fièvre, frissons, nausées et douleurs.

 

L’activité physique, une précieuse alliée

L’activité physique favorise le bien-être. Elle stimule certes la production de lymphe, mais ce phénomène est compensé par un écoulement accru. De manière générale, plus une personne est en forme, plus son système lymphatique fonctionne efficacement. Evitez toutefois d’en faire trop. Privilégiez une activité physique modérée, mais régulière. Il existe des groupes de sport spécifiquement conçus pour les malades du cancer un peu partout. La ligue contre le cancer de votre canton pourra vous renseigner.

Conseils

En cas d’œdème lymphatique, demandez conseil :

Vous trouverez également des informations utiles dans les brochures ci-dessous.