krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Rapport annuel de la Ligue suisse contre le cancer 2018

Engagement politique

Environ un tiers des cancers pourraient être évités en adoptant des comportements adéquats et en évitant certains risques. La Ligue contre le cancer propose diverses sensibilisations à un mode de vie sain.

Réduire le risque de cancer de la peau
La protection solaire est la prévention la plus efficace contre le cancer de la peau. En 2018, l’action de la Ligue contre le cancer s’est notamment concentrée sur la sensibilisation de la population aux meilleurs moyens de se protéger des rayons UV, à savoir rester à l’ombre, porter des vêtements et utiliser de la crème solaire. 81 affiches de sensibilisation ont été placées à proximité de piscines en plein air.

En 2018, la Ligue contre le cancer a distribué gratuitement 200 bouteilles, 150 tubes et 14 000 échantillons de crème solaire.

La Ligue suisse contre le cancer, la Division Radioprotection de l’Office fédéral de la santé publique et la Société Suisse de Dermatologie et de Vénérologie se sont associées pour organiser une conférence interprofessionnelle sur la protection contre les rayons UV afin d’aborder les thèmes d’actualité dans le domaine des rayons UV et du cancer de la peau. Dans leurs conférences, les experts ont abordé des sujets tels que la vitamine D, les écrans solaires et les solariums.

La Ligue contre le cancer à vélo
En 2018, la Ligue contre le cancer a été le partenaire officiel de la campagne nationale de promotion de la santé dans les entreprises « bike to work ». Les collaborateurs d’environ 2000 organisations ont enfourché leur vélo pour se rendre au travail. Les personnes qui n’avaient pas de vélo pouvaient effectuer les trajets à pied

En juin, 36 employées et employés de la Ligue contre le cancer se sont rendus au travail à vélo ou à pied 92 % du temps, parcourant une distance totale de 5948 kilomètres.

 

La 8e édition du marathon à vélo de bienfaisance « Race for life » s’est déroulée le dimanche 9 septembre 2018 à Berne. La Ligue suisse contre le cancer y était présente avec un stand d’information, son bus de la prévention et une équipe de cyclistes. Au total, 580 cyclistes ont parcouru 23 326 kilomètres, collectant des fonds pour des organisations contre le cancer, dont la Ligue suisse contre le cancer.

Conseils pour faire plus d’exercice
Une activité physique suffisante et régulière permet d’améliorer sa santé. En 2018, la Ligue suisse contre le cancer a enrichi son site internet avec de nouvelles informations et des conseils pour plus d’exercice.

Offres mobiles de prévention
Les services mobiles de prévention offerts par la Ligue contre le cancer comprennent le bus de la prévention, le bus « 5 par jour », une maquette d’intestin et une maquette de sein disponibles à la location pour les entreprises, les communes et d’autres organisations. Chaque intervention bénéficie de l’accompagnement de collaborateurs formés.

En 2018, les offres mobiles de prévention ont été utilisées à 128 reprises.

Protection contre les influences néfastes de l’environnement
Certains polluants de l’environnement sont cancérigènes. La Ligue contre le cancer s’engage pour que la population soit informée et protégée. En 2018, elle a par exemple élaboré une série de questions-réponses sur divers facteurs environnementaux (par ex. les polluants atmosphériques) et a produit l’infographie grand public Environnement et cancer. Elle soutient également Explor’air, une offre didactique interactive destinée aux écoles, qui permet aux élèves de comprendre ce qui fait la qualité de l’air et comment celle-ci peut être proactivement influencée. La Ligue suisse contre le cancer s’engage en outre au niveau politique pour une amélioration des conditions-cadre dans le domaine de l’environnement et de la santé.

Dépistage du cancer de l’intestin
Il n’existe hélas pas de protection absolue contre le cancer de l’intestin. Cependant, un mode de vie sain permet d’en réduire le risque. La Ligue contre le cancer recommande aux personnes de 50 ans et plus d’effectuer un dépistage du cancer de l’intestin. Dans le cadre d’une campagne qui s’est déroulée en mars et avril, quelque 800 pharmacies de toute la Suisse leur ont ouvert leurs portes pour un contrôle du risque individuel de cancer de l’intestin et, si nécessaire, un test de sang occulte dans les selles. La plupart des pharmacies proposent ces tests de dépistage du cancer de l’intestin tout au long de l’année, hors du cadre de la campagne. En signant une charte interprofessionnelle, la Ligue suisse contre le cancer a jeté en 2018 les bases d’une collaboration interprofessionnelle pour le dépistage du cancer de l’intestin.    

En Suisse, le cancer de l’intestin touche environ un homme sur 16 et une femme sur 21

De mi-mars à mi-avril 2019, nous proposerons une sensibilisation à la problématique du cancer de l’intestin.