krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presseLes personnes qui fument vieillissent plus rapidement

Les personnes qui fument vieillissent plus rapidement

Ne pas fumer permet de paraître jeune plus longtemps. En effet, le tabagisme accélère la formation des rides, notamment sur le visage. Le photomaton conçu pour SmokeFree montre les traces que laisseraient plusieurs années de consommation de tabac.

Les deux prochaines années, la Ligue pulmonaire suisse et les partenaires de la campagne SmokeFree, composés d'ONG, des cantons et de la Confédération, feront voyager le photomaton à travers Suisse. Il sera accompagné de spécialistes qui attireront l'attention sur les effets du tabagisme sur la santé et donneront des conseils pour arrêter de fumer.

Le photomaton SmokeFree sera entre autres présent dans des foires et dans des centres commerciaux. Les personnes qui se font prendre en photo recevront trois portraits : l'un actuel, et deux simulations les représentant dans 20 ans, l'une avec et l'autre sans les effets du tabagisme. Les visiteurs se verront ainsi confortés dans leur décision de ne pas fumer, ou confrontés aux conséquences de leur dépendance. Des spécialistes des organisations sanitaires locales seront présents pour informer des effets du tabagisme sur la santé et fourniront des conseils concernant le sevrage.

Le photomaton fait partie de la campagne de prévention du tabagisme SmokeFree. Le projet est mis en œuvre par la Ligue pulmonaire suisse, en collaboration avec des partenaires régionaux. Environ 60 stands d’information seront mis en place en Suisse romande, en Suisse alémanique et au Tessin.

La jeune sportive suisse Martina Kocher inaugurera les photomatons Smokefree. Cette ambassadrice de la campagne est une non-fumeuse convaincue. Sacrée championne du monde de sprint en luge en janvier de cette année, Martina Kocher poursuit sans cesse un nouvel objectif. « Faire le premier pas permet de se mettre en route et d'atteindre, tôt ou tard, son objectif. » Elle considère ces photos comme un moyen de s'interroger sur son propre avenir. « Les photos nous interpellent très directement et personnellement. » Cela motive à arrêter de fumer ou à nejamais commencer.

Dans les sondages, plus de la moitié des fumeurs avouent vouloir arrêter. Cela représente presque 700 000 personnes en Suisse. Beaucoup repoussent toutefois l'échéance ou échouent lors d'une telle tentative, n'étant pas assez préparées à surmonter certains obstacles.

Entre 2001 et 2008, la part de fumeurs au sein de la population suisse a diminué, passant de 33 à 25 %. Depuis 2008, cette part stagne à un niveau plus ou moins identique, qui reste élevé. L'objectif formulé dans le Programme national tabac (PNT) est d'atteindre 23 % en 2016. Le tabagisme constitue la première cause de décès prématurés en Suisse ; chaque année, 9500 personnes en meurent.

Le slogan « Je suis plus fort / Je suis plus forte » de la campagne de prévention du tabagisme SmokeFree motive les fumeurs à arrêter et leur fournit un soutien pour y parvenir. Le sevrage tabagique a en effet plus de chances de réussir s'il est accompagné d'une aide et du soutien de spécialistes. La campagne, qui s'étalera sur trois ans, est lancée par l'Office fédéral de la santé publique, en collaboration avec les cantons et les organisations non gouvernementales (ONG) actives dans la prévention du tabagisme. L'application SmokeFree Buddy accompagne les personnes qui veulent arrêter au cours des premières semaines de leur sevrage. Elle a été développée sur une base scientifique par des spécialistes du sevrage tabagique. Son téléchargement est gratuit. Des informations complémentaires et un bref film explicatif sur l'application sont disponibles sous www.smokefree.ch/buddy-app.


Adresse pour l'envoi de questions:
Office fédéral de la santé publique OFSP, communication, 058 462 95 05, media@bag.admin.ch 
Ligue pulmonaire suisse, communication, 021 623 38 85, gregoire.vittoz@lpvd.ch