krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerLes différents types de cancerLes différents types de cancer

Les tumeurs et les métastases cérébrales

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 620 nouveaux cas de tumeurs cérébrales, ce qui représente près de 2 % de toutes les maladies cancéreuses. Les tumeurs cérébrales touchent plus souvent les hommes (59 %) que les femmes (41 %). Elles surviennent également chez des personnes jeunes : 28 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Cerveau, cervelet, tronc cérébral et hypophyse
1. front 2. sinus paranasal 3. hypophyse 4. tronc cérebral 5. cerveau 6. os crânien 7. arrière de la tête 8. cervelet 9. moelle épinière

Toute une série de tumeurs différentes peuvent apparaître dans le cerveau. Certaines sont bénignes, comme le neurinome, et n’envahissent pas le tissu sain adjacent ; elles peuvent toutefois entraîner des dysfonctionnements et des symptômes sévères. D’autres sont malignes et détruisent le tissu cérébral voisin, comme les gliomes, qui se classent parmi les tumeurs cérébrales fréquentes.

 

Facteurs de risque

Les tumeurs cérébrales apparaissent généralement de façon spontanée, sans cause ou influence extérieure. L’exposition à des rayons ionisants (radiothérapie antérieure ou accident nucléaire) peut être une cause de tumeurs cérébrales. Dans de très rares cas, une maladie héréditaire peut favoriser le développement d’une tumeur au cerveau.

 

Symptômes

Les tumeurs cérébrales peuvent déclencher de nombreux symptômes différents. La nature de ces troubles dépend essentiellement du type de tumeur et de sa localisation dans le cerveau. Les symptômes les plus fréquents sont les suivants : vomissements, troubles de la vue, crises d’épilepsie, paralysies, troubles du langage, maux de tête, troubles du comportement et de la personnalité.

 

Diagnostic

Pour établir le diagnostic, on a recours à l’imagerie médicale afin de visualiser les structures cérébrales, par exemple le scanner ou l’IRM.

Traitement

En présence d’une tumeur cérébrale, on procède généralement d’abord à une intervention chirurgicale (opération), ce qui permettra d’établir le diagnostic définitif et de définir la suite du traitement. Souvent, cette intervention ne suffit pas et des traitements additionnels sont mis en place, comme une chimiothérapie et/ou une radiothérapie.

 

Les métastases cérébrales

Les métastases cérébrales sont beaucoup plus fréquentes que les tumeurs cérébrales proprement dites ; ce sont des foyers cancéreux secondaires formés par des tumeurs qui ont leur origine ailleurs dans l’organisme. Les métastases cérébrales proviennent notamment de cancers du sein et du poumon ou de mélanomes.