krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerLes différents types de cancerLes différents types de cancer

Les lymphomes non hodgkiniens

Les lymphomes non-hodgkiniens sont des maladies rares. Elles touchent les lymphocytes B et T, qui sont différentes sortes de globules blancs présents principalement dans le système lymphatique.

Les lymphocytes subissent parfois des changements dans leurs gênes et se transforment en cellules cancéreuses. Ces cellules ont une durée de vie prolongée par rapport aux cellules normales. Elles se multiplient de manière incontrôlée et peuvent former des lymphomes.

Les lymphomes à cellules B regroupent de nombreux types de lymphomes avec une évolution très différente. Les cellules cancéreuses peuvent se disséminer dans les ganglions lymphatiques, les tissus environnants ou d’autres organes.


Les lymphomes à cellules T sont souvent agressifs et parfois à évolution lente. Ils touchent les ganglions lymphatiques ou différents organes – peau, rate, foie, intestin grêle, voies nasales.

Chaque année en Suisse, environ 1500 personnes sont diagnostiquées d’un lymphome non-hodgkinien. Les lymphomes à cellules B constituent environ 90 % des lymphomes non-hodgkiniens, les lymphomes à cellules T, 10 %. Les lymphomes à cellules B et T sont plus fréquents à partir de 60 ans. Ils touchent plus souvent les hommes que les femmes. 

Le système lymphatique

1. amygdales 2. canal thoracique 3. ganglions lymphatiques mésenteriques 4. ganglions lymphatiques inguinaux 5. ganglions lymphatiques cervicaux 6. ganglion lymphatiques axiliaires 7. thymus 8. rate 9. citerne du chyleli 10. moelle osseuse 11. vaisseaux lymphatiques

Le système lymphatique fait partie intégrante du système immunitaire chargé de défendre l'organisme contre les infections et les maladies. 

Le système lymphatique comprend un réseau de vaisseaux lymphatiques, des ganglions lymphatiques et des organes lymphatiques.


Les causes des lymphomes à cellules B ou T sont largement inconnues. Il arrive aussi qu’un lymphome à cellules B ou T se développe chez une personne qui ne présente aucun facteur de risque connu ou supposé. Les facteurs de risque connus sont : 

  • l’âge, les personnes à partir de 60 ans ont un risque accru de développer un lymphome à cellules B ou T ;
  • un système immunitaire affaibli par des médicaments immunosuppresseurs suite à une greffe d’organe, une infection au VIH ou une incapacité naturelle du système immunitaire à se défendre contre une infection ;
  • certains troubles du système immunitaire qui attaque ses propres tissus ;
  • des infections chroniques par le virus d'Epstein-Barr ou d’autres virus ;
  • un traitement déjà administré, soit une chimiothérapie, avec ou sans radiothérapie, pour traiter un autre type de cancer. 

Les facteurs de risque des lymphomes non-hodgkiniens sont encore largement inexpliqués. Il n’existe à ce jour pas de mesure de prévention systématique.

Il n’y a pas de mesure systématique de dépistage dans la population en général. 

Les symptômes d’un lymphome à cellules B ou T varient selon le type, la zone touchée et l’avancement de la maladie. D’autres troubles, une grippe ou un rhume ou une affection respiratoire, par exemple, peuvent se manifester par les mêmes symptômes. Il s’agit de consulter un médecin si ceux-ci s’inscrivent dans la durée.

Le symptôme le plus fréquent est le gonflement généralement indolore d’un ou de plusieurs ganglions lymphatiques situés dans le cou, les aisselles, l’aine ou l’abdomen.

D’autres symptômes peuvent se manifester en cas de lymphome à cellules B ou T : 

• fièvre répétée supérieure à 38°C  

• perte de poids inexpliquée 

• fatigue persistante 

• sueurs nocturnes abondantes 

• démangeaisons sur tout le corps

Tous les symptômes évoqués ne sont pas forcément les signes d’un lymphome hodgkinien. Seule une consultation médicale permettra de le déterminer. 

Si le médecin suspecte un lymphome à cellules B ou T, il commencera par vous interroger sur les troubles que vous ressentez, vos maladies antérieures. Il vous questionnera sur les facteurs de risque possibles et vos antécédents familiaux de cancer. 

Le médecin procède ensuite à un examen physique. Il porte une attention particulière aux ganglions lymphatiques, au foie, à la rate. Il examine encore les poumons et le cœur. 

Le médecin détermine ensuite les examens complémentaires nécessaires pour investiguer le foyer tumoral : 

  • biopsie d’un ganglion lymphatique
  • ponction et biopsie de moelle osseuse
  • ponction lombaire
  • étude des cellules et des tissus
  • prise de sang et examens sanguins
  • analyses biochimiques
  • imagerie médicale : radiographie, scanner, tomographie par émission de positons (PET), échographie, imagerie par résonance magnétique (IRM) 

Votre équipe soignante prend en compte plusieurs facteurs pour établir un plan de traitement qui réponde le mieux à votre situation : 

  • le type de lymphome à cellules B ou T
  • le lymphome est-il agressif ou progresse-t-il lentement ?
  • le stade de la maladie
  • votre état de santé
  • votre âge
  • il s’agit ou non d’une récidive après un traitement contre un lymphome. 

Le plan de traitement peut varier fortement suivant le cas. Demandez des explications à votre équipe soignante. 

Matériel d’information

Avez-vous reçu un diagnostic de lymphome non-hodgkinien ?Les informations ou aides à la décision suivantes peuvent peut-être vous aider :

La boutique vous propose de nombreuses brochures et fiches d’information sur différents thèmes en rapport avec le cancer.

Actualisé le : 18.06.2020