krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerLes différents types de cancerLes différents types de cancer

Les leucémies

Chaque année en Suisse, on dénombre quelque 1140 nouveaux cas de leucémie, ce qui représente environ 2,7% de toutes les maladies cancéreuses. Les hommes sont plus touchés que les femmes (60% contre 40%). Les leucémies constituent le cancer le plus fréquent chez l’enfant.

Les leucémies de l'adulte
Le terme de leucémie recouvre différents cancers du système de production des cellules sanguines : la moelle osseuse.

Il existe trois types de cellules sanguines : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Chacun remplit un rôle différent dans l’organisme.  

Les cellules sanguines se renouvellent constamment. Elles se forment dans la moelle osseuse. La moelle osseuse est une sorte d’usine de production disposant d’une vaste réserve de matière première : les cellules souches. Les cellules souches se divisent puis se spécialisent pour donner naissance à des précurseurs, puis aux différents types de cellules sanguines.

Chez les personnes en bonne santé, chaque type de cellules sanguines est fabriqué dans la quantité exacte dont l’organisme a besoin.

En cas de leucémie, les précurseurs de différents types de globules blancs n’arrivent pas à maturité. Ils se multiplient dans le sang et bloquent les fonctions des cellules sanguines saines.

La production incontrôlée de cellules sanguines immatures suit deux modèles :

  • Les leucémies aiguës se déclarent brutalement et progressent rapidement.
  • Les leucémies chroniques restent souvent asymptomatiques pendant des mois, voire des années et progressent plus lentement.

Les causes exactes de la plupart des leucémies demeurent inconnues.

Certains facteurs peuvent augmenter le risque de développer la maladie, sans pour autant déclencher une leucémie chez toutes les personnes concernées :

  • une exposition répétée ou durable à certains produits chimiques (benzène, formaldéhyde, par ex.) ;
  • des thérapies antérieures : il arrive que des personnes soignées par chimiothérapie ou radiothérapie pour un autre cancer développent une leucémie (leucémies dites secondaires) ;
  • certaines mutations génétiques augmentent le risque de développer une leucémie
  • la trisomie 21 (syndrome de Down).

Il n’existe à ce jour pas de mesure de prévention systématique. 

Il n’y a pas de mesure systématique de dépistage dans la population en général.

Les cellules cancéreuses se multiplient de façon incontrôlée. Elles prennent la place des cellules saines du sang et se disséminent dans tout l’organisme, ce qui entraîne les troubles suivants :

  • anémie : fatigue, pâleur, détresse respiratoire
  • tendance aux saignements : bleus, saignements de nez et des gencives, saignement prolongé en cas de blessure
  • sensibilité aux maladies infectieuses : fièvre, inflammations de la peau ou des muqueuses

D’autres symptômes peuvent apparaître dans les organes touchés, par exemple des ganglions lymphatiques enflés, des tiraillements douloureux dans le foie et la rate ou des douleurs osseuses.

Le choix du traitement dépend du type de leucémie et du stade de la maladie. Chaque forme de leucémie appelle un traitement spécifique.

Les principales méthodes thérapeutiques utilisées sont :

  • la chimiothérapie
  • la chimiothérapie intensive avec greffe de cellules souches du sang
  • les thérapies ciblées
  • l’immunothérapie
  • la surveillance active

Les traitements sont appliqués seuls ou combinés. En général, ils ne sont pas administrés simultanément, mais les uns après les autres.

Certaines formes de leucémies chroniques ne nécessitent pas un traitement immédiat. Il suffit de procéder à des contrôles réguliers pour surveiller l’évolution de la maladie. On parle alors de surveillance active. Un traitement n’est mis en place qu’à partir du moment où la leucémie provoque des troubles.

Le plan de traitement peut varier fortement suivant le cas. Demandez des explications à votre équipe soignante.

Matériel d’information

Avez-vous reçu un diagnostic de leucémie ?
Les informations ou aides à la décision suivantes peuvent peut-être vous aider :

La boutique vous propose de nombreuses brochures et fiches d’information sur différents thèmes en rapport avec le cancer.

Actualisé le : 23.06.2021