krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerLes différents types de cancerLes différents types de cancer

Le cancer des tissus mous

Chaque année en Suisse, on dénombre quelque 270 nouveaux cas de cancer des tissus mous (sarcome des tissus mous). Les hommes sont un plus souvent touchés (59 %) que les femmes. Chez l’adulte, le cancer des tissus mous est rare par rapport aux autres cancers ; chez l’enfant en revanche, il représente près de 8 % de toutes les maladies cancéreuses.

Le cancer des tissus mous affecte différents tissus tels que les muscles, les tendons ou les tissus adipeux, conjonctif et nerveux. Ces tumeurs sont appelées « sarcomes ». Chez l’adulte, les sarcomes se forment le plus souvent aux dépens du tissu conjonctif, des muscles lisses ou du tissu adipeux. Chez l’enfant, la forme de cancer des tissus mous la plus fréquente est le rhabdomyosarcome, qui se développe à partir des fibres musculaires.

 

Facteurs de risque

On ne connaît pas les causes exactes du cancer des tissus mous. Pour certains sarcomes, on suppose cependant que des facteurs génétiques augmentent le risque de développer la maladie.

 

Symptômes

Les tumeurs des tissus mous peuvent se former dans n’importe quelle région du corps. Le premier symptôme est souvent une masse indolore qui grossit en quelques semaines ou mois. Lorsque la tumeur exerce une pression sur des nerfs, elle peut provoquer des douleurs.

 

Diagnostic

Les sarcomes sont des cancers rares. Certains hôpitaux suisses ont des centres spécialisés dans le diagnostic et le traitement de ces maladies. Pour établir le diagnostic, il est nécessaire de prélever des échantillons du tissu suspect afin de les analyser. Ce prélèvement (biopsie) devrait systématiquement être effectué dans un centre spécialisé.

L’échographie, les radiographies, le scanner ou l’IRM sont d’autres examens possibles ; ils permettent de définir dans quelle mesure le cancer s’est déjà propagé dans l’organisme.


Traitement

Le traitement des sarcomes des tissus mous est planifié de manière individuelle et adapté à chaque cas particulier. Il dépend de la localisation et de la taille de la tumeur, ainsi que du stade de la maladie (présence ou non de métastases).

Les méthodes de traitement possibles sont :

  • la chirurgie ;
  • la radiothérapie ;
  • la chimiothérapie.