krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerLes différents types de cancerLes différents types de cancer

Le cancer de l’anus

Chaque année en Suisse, on dénombre près de 190 nouveaux cas de cancer de l’anus, ce qui représente moins de 1 % de toutes les maladies cancéreuses. Les femmes sont davantage touchées (70 %) que les hommes (30 %). 45 % des patients sont âgés de 50 à 69 ans au moment du diagnostic, 40 % ont 70 ans et plus.

Rectum et anus
1. Rectum 2. anus 3. muscle constricteur de l‘anus

Le cancer de l’anus se développe dans la partie terminale du tube digestif, plus précisément dans le canal anal et au niveau de la marge anale.

Facteurs de risque

  • certains types de papillomavirus humains (HPV) ;
  • un système immunitaire affaibli, p. ex. à la suite d’une infection par le virus du sida (VIH) ou après une transplantation.

Symptômes

Du sang dans les selles, des modifications cutanées, des indurations, des douleurs ou des démangeaisons dans la région anale, de même qu’un écoulement de mucus par l’anus, peuvent être de premiers signes d’un cancer de l’anus.

Ces troubles n’indiquent pas nécessairement la présence d’un cancer ; ils peuvent aussi avoir d’autres causes. Il est indispensable de consulter un médecin pour en rechercher l’origine.

Diagnostic

Pour poser le diagnostic, le médecin palpe tout d’abord l’anus avec le doigt. Il examine ensuite le canal anal au moyen d’un endoscope et d‘une échographie. Le diagnostic définitif ne pourra être établi qu’après analyse d’un échantillon de tissu (biopsie).

Pour déterminer si le cancer de l’anus a formé des métastases, le médecin procède à un scanner de l’abdomen et à une radiographie des poumons.

Traitement

Le traitement du cancer de l‘anus est toujours planifié de façon individuelle et adapté à chaque cas particulier. Il dépend de différents facteurs : localisation et taille de la tumeur, atteinte des ganglions lymphatiques et présence de métastases.

Les méthodes de traitement possible lors d’un cancer de l’anus sont :

  • la chirurgie (opération) ;
  • un traitement combiné, associant chimiothérapie et radiothérapie.