Home
Autres langues | Médias | DE | IT |Contact chercher

Dépistage

Le dépistage du cancer a pour but de déceler la maladie avant que ses symptômes ne se manifestent. Plus un cancer est découvert tôt, plus grandes sont en général les chances de réussite du traitement.

Dépistage du cancer du sein
© KLS
La Ligue contre le cancer recommande des examens pour le dépistage du cancer de l’intestin, du cancer du sein et du cancer du col de l’utérus.

Pour tous

Dépistage du cancer de l'intestin
Le dépistage du cancer de l’intestin est recommandé pour les hommes et les femmes âgés de plus de 50 ans. Différentes méthodes d’examen permettent de détecter le cancer de l’intestin avant que ses symptômes ne se manifestent.
Suite

Dépistage du cancer de la peau
A l’heure actuelle, les bases scientifiques sont insuffisantes pour recommander des examens systématiques de dépistage du cancer de la peau chez des personnes ne présentant pas de risque élevé. Il est toutefois important de prêter attention aux modifications de la peau et de consulter un médecin le cas échéant.
Suite

Pour la femme

Dépistage du cancer du col de l’utérus
Faites régulièrement pratiquer un frottis par votre médecin.
Suite

Dépistage du cancer du sein
Faites régulièrement examiner vos seins par votre médecin.

Il est en outre recommandé aux femmes âgées de plus de 50 ans de faire effectuer une mammographie, si possible dans le cadre d’un programme de dépistage du cancer du sein.
Suite

Pour l’homme

Dépistage du cancer de la prostate
Un dépistage systématique du cancer de la prostate n’est pas recommandé chez les hommes ne présentant pas de risque familial accru. Il est conseillé aux hommes âgés de plus de 50 ans désirant se renseigner sur le dépistage du cancer de la prostate de parler avec leur médecin des avantages et des inconvénients des examens de dépistage
Suite

Prédisposition familiale au cancer

Si un membre de la famille proche (père, mère, frère/sœur ou enfants) a ou a eu un cancer du sein, de la prostate, de l’intestin, de l’ovaire ou un mélanome, il est possible que vous ayez un risque de cancer accru. Abordez la question avec votre médecin.
Suite

Changements physiques

Si vous observez des changements physiques inhabituels ou des troubles persistants, consultez votre médecin :
  • du sang dans les selles, des modifications du transit intestinal, des douleurs abdominales persistantes
  • une modification de la peau
  • un grain de beauté qui change de taille, de couleur et/ou de forme
  • une grosseur inhabituelle, un nodule (p. ex. dans le sein, le cou, la région lombaire, les testicules)
  • un écoulement sanguinolent au niveau du mamelon
  • une toux ou un enrouement chronique
  • des troubles de la miction
  • une blessure qui ne cicatrise pas ou mal (dans la bouche aussi)
  • une perte de poids inexpliquée
  • une fatigue persistante inhabituelle


A télécharger :
Cancer de l’intestin - Les réponses aux questions essentielles Une information de la Ligue contre le cancer
24 pages, 2014
Brochure A7
pdf, 509 KB
Cancer du col de l’utérus Se protéger et se faire dépister
24 pages, 2010
Brochure A7
pdf, 1.91 MB
Unis contre le cancer du sein Facteurs de risque et dépistage
16 pages, 2016
Brochure A5
pdf, 152 KB
« Le dépistage du cancer de la prostate » Une information de la Ligue contre le cancer
28 pages, 2014
Brochure
pdf, 361 KB
Prédispositions héréditaires au cancer Un guide pour les personnes concernées et leur famille
28 pages, 2014
Brochure
pdf, 970 KB