Home
Autres langues | Médias | DE | IT |Contact chercher

Lymphome hodgkinien

Chaque année en Suisse, près de 250 personnes développent un lymphome hodgkinien, ce qui correspond à tout juste 1 % de toutes les maladies cancéreuses. 60 % des personnes touchées sont des hommes, 40 % femmes. 68 % des personnes concernées ont moins de 50 ans au moment du diagnostic, 19 % ont entre 50 et 69 ans.
Système lymphatique dans le corps humain
Système lymphatique dans le corps humain
© KLS
Les lymphomes sont des maladies cancéreuses qui se forment aux dépens des lymphocytes, des globules blancs spéciaux du sang. Les lymphocytes se forment dans les organes lymphatiques, par exemple dans les ganglions lymphatiques, dans la moelle osseuse ou dans la rate. En médecine, on distingue deux principaux groupes de lymphomes : les lymphomes non hodgkiniens et le lymphome hodgkinien.
Gonflement des ganglions lymphatiques
Un lymphome hodgkinien peut être à l’origine de troubles très divers. Les symptômes typiques sont ceux que l’on appelle les « symptômes généraux »: fièvre, sueurs nocturnes, perte de poids et/ou épuisement. Les gonflements des ganglions lymphatiques – par exemple dans le cou, la nuque ou la région de l’aine – sont également fréquents. Certains patients développent aussi un prurit inexpliqué. A des stades avancés, les cellules cancéreuses peuvent atteindre pratiquement tous les organes et déclencher les symptômes correspondants.
Diagnostic et traitement
Si un lymphome hodgkinien est suspecté, un ganglion lymphatique est prélevé sous anesthésie locale, puis examiné. D’autres examens sont nécessaires pour connaître le stade de la maladie, comme par exemple une échographie de l’abdomen ou des radiographies de la cage thoracique.

Le traitement associe chimiothérapie et radiothérapie. Neuf patients sur dix chez lesquels un lymphome hodgkinien est décelé à un stade précoce, peuvent être guéris.
Toute prévention est impossible
Il n’existe aucun facteur de risque connu pour favoriser un lymphome hodgkinien, donc aucune possibilité non plus de prévenir le lymphome hodgkinien.

A feuilleter :


A télécharger :
Les lymphomes
hodgkiniens et
non hodgkiniens
Une information à l‘intention des personnes concernées et de leurs proches
32 pages, 2010
Brochure
pdf, 1.18 MB

up