krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerSoutenir la LigueCollecte de fondsExemples d'actions de collectes de fonds1300 kilomètres à la course !Exemples d'actions de collectes de fonds

1300 kilomètres à la course !

Voici le défi relevé en ce moment à raison d’environ 80 kilomètres par jour par Eusébio Bochons, un marathonien confirmé, mais aussi un survivant du cancer. Ce périple à travers la Suisse le conduit d’une ligue cantonale ou régionale à l’autre, par solidarité avec les personnes touchées par la maladie, pour lesquelles il récolte des dons.

Parti de la Place Pépinet à Lausanne le 29 mai à 6 h 30, sous les encouragements des responsables de la Ligue vaudoise contre le cancer, Eusebio Bochons a rejoint Fribourg vers 14 h 15. Il a été accueilli par les représentants de la Ligue fribourgeoise contre le cancer qui tenaient pour l’occasion un stand de prévention solaire sur la Place Georges Python. Après s’être restauré, il a repris la route dans l’après-midi vers Neuchâtel. Le 31 mai, il faisait étape à Soleure. Le 2 juin il était à Zurich. Son périple l`a conduit à travers toute la Suisse où il était reçu par les Ligues cantonales et régionales. Finalement Il était de retour dans le canton de Vaud, à la Clinique de Genolier,  à la mi-juin 2017 après avoir couru 1300 kilomètres.

Courir de victoires… en victoire sur la maladie

Eusébio Bochons n’en est pas à son coup d’essai. Marathonien confirmé, expert des longues distances, il a participé avec succès à de grandes courses en Suisse et en Europe. Il détient même le record du monde sur tapis roulant où il a parcouru 123.4 km en 12 heures. Mais sa plus belle victoire, celle qui le porte aujourd’hui, il l’a remportée contre le cancer. Diagnostiqué d’un lymphome en 2012, il a repris petit à petit la course à pied déjà pendant la chimiothérapie. Aujourd’hui en rémission, il affirme sans détours que la course à pied lui a sauvé la vie.

  • © Daniel Lüthi, Luterbach 
  • © Daniel Lüthi, Luterbach 
  • © Daniel Lüthi, Luterbach 
  • © Daniel Lüthi, Luterbach 
  • © Daniel Lüthi, Luterbach 
  • © Daniel Lüthi, Luterbach 
  • © Daniel Lüthi, Luterbach