krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Rapport annuel de la Ligue suisse contre le cancer 2018

Ligue schaffhousoise contre le cancer

Conseil et soutien 24 h / 24

La Ligue schaffhousoise contre le cancer veut être un appui pour les personnes touchées et leurs proches. Elle propose un soutien accessible, non bureaucratique et pratique dans toutes les phases de la maladie, qu’il s’agisse de conseil ou de soins.

Tous les jours, des gens poussent la porte de la Ligue schaffhousoise contre le cancer. Comme cette jeune femme atteinte d’une tumeur cérébrale bénigne : « Je dois subir 30 séances de rayons. Je n’ai ni demi-tarif ni voiture. Comment vais-je aller à mes rendez-vous, comment vais-je payer ? » Plus tard, elle souhaite savoir comment dissimuler une perte de cheveux à l’arrière du crâne et évoque le stress que représente le fait de ne pas savoir si la tumeur a cessé de croître ou si elle se propagera à nouveau, mettant sa vie en danger.

A 14 heures, les SEOP (soins oncologiques à domicile) reçoivent l’appel d’une femme qui aimerait ramener à la maison son mari hospitalisé. Son état général est très dégradé, mais il ne veut pas mourir à l’hôpital. Les SEOP organisent très rapidement les médicaments et appareils nécessaires, et se rendent auprès de la famille le soir même.

Un père érythréen atteint d’un cancer du poumon nous contacte. Il faut faire le lien entre son employeur et l’assurance perte de gains. Le patient décède quelques mois plus tard, laissant une épouse et trois jeunes enfants. Sa famille transfère sa dépouille dans son pays d’origine.

En octobre, des jeunes sportifs souhaitent organiser une vente de gâteaux pour soutenir notre lutte contre le cancer du cerveau. Une scierie a eu une idée similaire. Il existe différents moyens de nous apporter du soutien et d’exprimer sa solidarité. Notre soirée cinéma l’a bien montré. Dans une ambiance agréable, les personnes présentes ont visionné les courts métrages consacrés à quatre destins différents. Des récits pétris de courage, d’espoir et d’une touche d’humour.

C’est dans cet esprit que la Ligue schaff­housoise contre le cancer continuera d’être présente en 2019 pour accompagner et soutenir les personnes concernées.

Sandra Koitka, directrice