krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Rapport annuel de la Ligue suisse contre le cancer 2018

Ligue contre le cancer de Suisse orientale

Développement des consultations Cancer Survivorship

Le conseil professionnel dispensé aux cancer survivors se concentre sur les symptômes physiques et les séquelles d’un cancer. Un soutien que la Ligue contre le cancer de Suisse orientale offre depuis quatre ans. 2018 a permis d’approfondir les bases conceptuelles, de renforcer les réseaux et de créer de nouvelles offres.

La conseillère spécialisée Cancer Survivorship a pour mission d’identifier les besoins physiques, émotionnels et de soutien des survivants du cancer. Elle identifie et évalue également les symptômes, les effets secondaires à long terme et les conséquences du traitement. Les personnes touchées doivent parvenir à trouver leur propre voie dans une nouvelle réalité et pouvoir bénéficier de conseils et de traitements en cas de problèmes de santé. Dans cet objectif, un réseau étendu d’experts dans la région est indispensable. L’orientation vers d’autres programmes est elle aussi fondamentale. Durant les interventions, qui sont parfois de nature médicale, la conseillère de la Ligue de Suisse orientale reste partie intégrante du réseau d’experts.

Quatre années d’expérience ont permis d’identifier des problématiques clés qui constituent souvent des facteurs limitants dans le quotidien. Les consultations individuelles permettent d’aborder et de mettre en œuvre un vaste spectre d’éléments. Un besoin complémentaire de former des groupes – avec d’autres offres de soutien – a cependant vu le jour.

Cette année, trois nouvelles offres ont été créées sur le thème de l’activité physique et de la fatigue liée au cancer, dont un cours « Mouvement et détente pour un plaisir sportif » sous la direction d’une physiothérapeute. En outre, un groupe destiné aux personnes souffrant de fatigue chronique liée au cancer s’est formé. Animé par la conseillère Cancer Survivorship, il permet d’échanger des informations, de bénéficier des apports d’experts et d’effectuer un important travail de sensibilisation. En parallèle, une consultation interdisciplinaire et multimodale sur la fatigue a été mise sur pied avec les partenaires du réseau. Toutes les offres ont trouvé leurs marques.

Regula Schneider, directrice