krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Rapport annuel de la Ligue suisse contre le cancer 2017

Ligue zougoise contre le cancer

Abonnez la Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour savoir plus sur les sujets actuels liés au cancer, sur les offres courantes et sur nos manifestations.

* indications requises

Cancer et pauvreté

En 2017, notre service de conseil et soutien aux personnes touchées par le cancer a été plus que jamais confronté à la pauvreté. En effet, dans le canton de Zoug également, nous avons observé une hausse de ce phénomène ces dernières années.

L’an dernier, la Ligue zougoise contre le cancer a soutenu financièrement dix personnes et familles du canton de Zoug, soit par des dons directs soit en faisant appel à des fondations.

Pour pouvoir bénéficier d’un soutien financier, les familles touchées doivent être prêtes à divulguer leur situation financière. Ensuite, une commission de la Ligue zougoise contre le cancer se prononce sur les demandes reçues. Pour beaucoup, demander est difficile. Par conséquent, les requêtes arrivent souvent très tard et traduisent un besoin urgent de soutien. Sommations et poursuites sont parfois déjà d’actualité. Certains cas relèvent de l’aide sociale ou des prestations complémentaires. Nous apportons alors notre aide pour compléter les longs formulaires de demande.

Beaucoup de personnes ont du mal à s’organiser avec un budget serré. En effet, lorsque la nouvelle d’un cancer s’abat sur elles, tout s’effondre comme un château de cartes. Dans cette situation difficile, les questions financières sont mises sous le tapis pour un temps, et l’endettement menace.

Un exemple: Monsieur S. s’annonce auprès de notre service de conseil. Sa femme, âgée de 45 ans, souffre d’un cancer depuis deux ans. Ils ont trois enfants (16, 14 et 6 ans). Monsieur S. travaille sur les chantiers, et jusqu’à sa maladie, Madame S. travaillait dans le secteur du nettoyage. Elle n’a pas d’assurance perte de gains. La maladie est à un stade avancé, Madame S. souffre de métastases osseuses et cérébrales. Pendant plusieurs semaines, elle devrait se rendre tous les jours à Lucerne pour des rayons. Monsieur S. ne peut pas l’y conduire. En effet, son employeur a menacé de le licencier au vu de ses absences répétées. Nous l’avons aidé pour mettre sur pied un service de transport, des soins à domicile, une aide à domicile et une garde à temps partiel pour leur dernier enfant. La Ligue zougoise contre le cancer a pris en charge une partie des coûts, permettant ainsi à Madame S. de rester à la maison. Elle est décédée quelques mois plus tard auprès de sa famille.

Rebekka Toniolo Schmid, responsable conseil et soutien