krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerQui sommes-nous ?Centenaire de la LigueRemerciements du présidentCentenaire de la Ligue

Remerciements du président

Centenaire de la Ligue – Unis contre le cancer

Jakob R. Passweg

La Ligue contre le cancer a eu 100 ans en 2010. Voilà un siècle que nous nous engageons, en tant qu’organisation à but non lucratif, pour les intérêts des personnes atteintes d’un cancer et de leurs proches. Nous leur proposons conseils et soutien, nous informons la population sur le dépistage et la prévention, et nous soutenons la recherche indépendante orientée vers les patients.

L’année 2010 restera pour nous une année de solidarité active : solidarité avec tous ceux qui, en Suisse, souffrent ou meurent de cette grave maladie ou qui vivent avec elle.

Indépendance et proximité

Pour la Ligue, cette année anniversaire a offert l’occasion d’établir un bilan des nombreux projets et objectifs que nous voulons et devons aborder dans un avenir proche. En effet, notre centenaire nous rappelle avant tout que les tâches que nous assumons en qualité d’organisation de santé et de patients sont loin d’être achevées.

Bien sûr, les choses bougent en Suisse dans le domaine de la lutte contre le cancer. Nous avons obtenu des résultats ces dernières années, par exemple en matière de dépistage du cancer du sein ou de protection contre la fumée passive. Mais il reste beaucoup à faire, précisément dans le domaine de la prévention. Et les défis ne vont pas diminuer à l’avenir, au contraire : en Suisse, une personne sur trois est atteinte d’un cancer au cours de sa vie. Et la tendance est à la hausse.

Avancer ensemble

Grâce aux progrès en matière de dépistage et de traitement, un nombre toujours plus important de personnes vivent de nombreuses années encore après le diagnostic. Ce fait réjouissant est toutefois également source de nombreuses nouvelles questions, tâches et difficultés pour notre société. En effet, le cancer devient de plus en plus une maladie chronique, et la plupart du temps, les patients oncologiques sont des patients de longue durée.

Le cancer est une maladie principalement liée à l’âge. Dans la mesure où l’espérance de vie ne cesse d’augmenter en Suisse, cela signifie qu’un nombre grandissant de personnes ont besoin de soins, d’un accompagnement et d’un traitement compétents. Il en va de même des conseils et du soutien nécessaires pour maîtriser le mieux possible le quotidien privé et professionnel en dépit du cancer. Et de plus en plus fréquemment, des familles sont confrontées au diagnostic de cancer d’un proche. Enfin, nous sommes de plus en plus nombreux à avoir besoin, à un moment ou à un autre, d’un traitement contre la douleur et de soins professionnels et compréhensifs, notamment en fin de vie.

Voilà pourquoi la Ligue, indépendante et proche des patients, est plus indispensable que jamais.

Je vous remercie très cordialement de votre soutien.

Prof. Jakob Passweg, président de la Ligue suisse contre le cancer