krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerPrévenir le cancerPrévention et dépistageFacteurs environnementaux et cancerRayonnement ionisantFacteurs environnementaux et cancer

Rayonnement ionisant

Le rayonnement ionisant a assez d’énergie pour désintégrer les composés chimiques en atomes et molécules et les ioniser. En langage courant, on parle alors de radioactivité. De nombreuses molécules biologiques, comme le matériel génétique, peuvent être endommagées par le rayonnement ionisant. L’une des conséquences possibles est le cancer. La Ligue contre le cancer recommande le strict respect de la réglementation sur l’utilisation des rayonnements ionisants en tout temps.

Abonnez la Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour savoir plus sur les sujets actuels liés au cancer, sur les offres courantes et sur nos manifestations.

* indications requises

Forum Environnement et cancer

ALe Forum Environnement et cancer se tiendra le 24 novembre 2020 à l’Eventfabrik de Berne. Il proposera une plateforme de dialogue à l'interface entre environnement et santé. L’objectif sera de réfléchir aux besoins, aux principes et aux possibilités qu’offre une prévention du cancer tenant compte de l’environnement.
Informations supplémentaires et inscription

Les rayonnements ionisants peuvent être à la fois des rayonnements électromagnétiques (rayons X et gamma) et des rayonnements de particules (p. ex. les rayons alpha et bêta). La propriété la plus importante des rayonnements ionisants est qu’ils ont suffisamment d’énergie pour ioniser les atomes et les molécules. Ils peuvent donc aussi endommager le matériel génétique et, par conséquent, favoriser le cancer.

Tout être humain est exposé aux rayonnements ionisants naturels. Ce phénomène est omniprésent et provient à la fois du rayonnement cosmique et du rayonnement terrestre (rayonnement du sol, radon par exemple.
Outre cette exposition de fond (qui peut varier considérablement d’un endroit à l’autre), il existe également des rayonnements ionisants générés artificiellement. Il s’agit en particulier d’usages médicaux comme le diagnostic par rayons X ou la radiothérapie. Dans ces applications, le bénéfice médical attendu et le risque pour la santé sont toujours mis en relation.

L’ordonnance sur la radioprotection vise à assurer la protection contre les rayonnements ionisants. En particulier pour les rayonnements ionisants générés artificiellement, des directives et des limites strictes s’appliquent afin de réduire au maximum l’exposition de la population aux rayonnements. Des dispositions spéciales de protection s’appliquent également aux personnes exposées au niveau professionnel, par exemple dans les domaines de la médecine, du génie nucléaire, de l’aviation et de la recherche.

Une source de rayonnement importante, et souvent sous-estimée dans la vie quotidienne, est le radon. En tant que propriétaire ou maître d’ouvrage, il vaut donc la peine de traiter cette problématique dans les projets de transformation et de construction de nouvelles habitations.

Infographie rayonnement ionisant