krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerPrévenir le cancerPrévention et dépistageFacteurs environnementaux et cancerRadonFacteurs environnementaux et cancer

Radon

Abonnez la Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour savoir plus sur les sujets actuels liés au cancer, sur les offres courantes et sur nos manifestations.

* indications requises
Le radon est un gaz noble radioactif. Présent dans l’air du sol, il se concentre dans les espaces clos et pénètre dans les poumons par les voies respiratoires. Les poumons sont ainsi exposés à des radiations locales émises des produits de la dégradation de ce gaz radioactif, pouvant provoquer le cancer du poumon. La Ligue contre le cancer recommande de tenir compte du problème du radon avant toute construction ou rénovation d’un bâtiment.

Forum Environnement et cancer

Le Forum Environnement et cancer se tiendra le 24 novembre 2020 EN LIGNE. Il proposera une plateforme de dialogue à l'interface entre environnement et santé. L’objectif sera de réfléchir aux besoins, aux principes et aux possibilités qu’offre une prévention du cancer tenant compte de l’environnement.
Informations supplémentaires et inscription

En Europe, le radon est à l’origine d’environ 10 % des cancers du poumon, ce qui représente la deuxième cause la plus fréquente de la maladie après le tabagisme. Plus la concentration en radon est forte, plus le risque de développer un cancer est important. Une exposition élevée au radon associée au tabagisme est particulièrement préjudiciable.

Le radon est présent partout, mais sa concentration varie fortement d’un endroit à l’autre. En plein air, sa faible concentration est inoffensive. En revanche, lorsque le radon pénètre dans un espace clos par une zone perméable de l’enveloppe d’un bâtiment (p. ex. une dalle ou les murs d’une cave), il peut s’y accumuler, provoquant alors un risque pour la santé. La concentration de radon diminue d’étage en étage (de la cave au grenier). De fortes concentrations en radon peuvent survenir sur tout le territoire suisse. Ainsi, dans chaque habitation, la santé des habitants peut être menacée par une concentration trop élevée de ce gaz.

Par principe, il est important d’empêcher le radon de pénétrer dans l’enveloppe du bâtiment ou au moins de veiller à ce que les concentrations de radon à l’intérieur soient aussi faibles que possible.

  • Il est donc essentiel que les propriétaires et/ou les maîtres d’ouvrage abordent la question avec un architecte, avec les services cantonaux responsables ou avec un consultant en radon avant de débuter la construction ou la rénovation d’un bâtiment.
  • La concentration en radon dans les espaces clos peut être mesurée de manière simple et peu coûteuse à l’aide d’un dosimètre. Ces mesures sont effectuées par un centre de mesure du radon reconnu. Lorsqu’une concentration trop importante est constatée, un assainissement du bâtiment peut permettre de la diminuer
  • Des mesures constructives adéquates peuvent permettre d’éviter la présence de radon dans les nouvelles constructions.
  • Pour déterminer l’urgence de mesurer la quantité de radon dans un bâtiment, la carte du radon en Suisse peut être utilisée comme référence.
Infographie radon