krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerPrévenir le cancerMode de vie sainProtection solaire optimaleTextilesProtection solaire optimale

Textiles

En principe, les vêtements offrent une très bonne protection contre les rayons UV. Les parties du corps recouvertes de vêtements restent protégées pendant toute la journée. Pour bien se protéger, on peut porter par exemple un t-shirt couvrant les épaules, un chapeau à larges bords, qui protège également le front, le nez, les oreilles et la nuque.

Le port de vêtements spéciaux anti-UV est conseillé pour les enfants et pour les personnes qui ont la peau sensible. Les tissus anti-UV gardent leur effet protecteur même mouillés, mais sont moins efficaces lorsqu’ils sont usés ou trop tendus. Lors de l’achat, il faut faire attention non seulement à ce que ces habits portent la mention anti-UV, mais aussi à ce que celle-ci corresponde aux normes fixées (par exemple « UV-Standard 801 » ou « AS/NZ »).

Les indications ci-après sont valables aussi bien pour les vêtements que pour les parasols ou les stores en tissu :

  • Les tissus tissés serré assurent une protection plus efficace que les tissus lâches, transparents ou à larges mailles
  • Les fibres synthétiques offrent une meilleure protection que les fibres naturelles
  • Les tissus de couleurs vives et foncées protègent mieux que les tissus clairs ou pastel
  • Les tissus secs et amples laissent moins passer les rayons UV que les tissus mouillés ou moulants

Un parasol ne protège pas toujours du rayonnement indirect, dû à la réverbération de certaines surfaces, telles que sable, béton ou neige. Nous avons aussi tendance à négliger les rayons latéraux (ou rayonnement solaire diffus). Pour les réduire, il faut non seulement éviter la lumière visible, mais couvrir également une surface de ciel aussi grande que possible.