krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerPrévenir le cancerMode de vie sainNe pas fumerLigne stop-tabacOffre de conseilLigne stop-tabac

Offre de conseil

Offre de conseil de la Ligne stop-tabac

  • Clarifier et renforcer la motivation au changement
  • Consolider l’espoir de réussite
  • Identifier les situations à risque
  • Développer ou optimiser la capacité à l’abstinence
  • Garantir un accompagnement social
  • Prévenir la rechute
  • Identifier les cognitions favorisant la rechute
  • Reconstruire une nouvelle identité sans tabac 

Les demandeurs bénéficient d’un conseil basé sur le partenariat, axé sur les ressources et les solutions et respectueux de leur indépendance. 

  • Le conseil s’appuie sur des principes établis et reconnus en matière de sevrage tabagique. Des méthodes de désaccoutumance éprouvées sont recommandées. 
  • Les appelants bénéficient d’un soutien psychologique pour les aider à arrêter de fumer mais aussi à gérer leur frustration en cas de tentative infructueuse. Lors de l’entretien avec le conseiller, ils peuvent parler ouvertement et sans crainte d’être jugés de leurs expériences en matière de désaccoutumance tabagique. Ils se sentent compris et respectés et jouissent d’une grande empathie de la part de leur interlocuteur. 
  • Ils reçoivent des informations sur la dépendance à la nicotine, les symptômes du sevrage, les risques de rechute et les traitements pharmacologiques existants ainsi que des recommandations pour une gestion adaptée de leur sevrage. 
  • Ils trouvent de l’aide pour mettre en place des stratégies cognitives et comportementales. Il s’agit pour eux de développer leurs capacités personnelles à surmonter les problèmes et à adopter de nouvelles habitudes mais aussi à identifier et à maîtriser les situations à risque, telles que le stress, l’environnement fumeur et l’alcool. 
  • Les abstinents apprennent également à prévenir la rechute, à savoir : anticiper les situations à risque, identifier les possibilités d’évitement et les alternatives et apprendre à gérer un besoin pressant de nicotine. 
  • Les personnes concernées peuvent compter sur un soutien pour réduire leur stress au quotidien, grâce par ex. à des techniques de relaxation ou à des activités sportives qui limiteront par ailleurs une éventuelle prise de poids. 
  • Elles sont également encouragées à consacrer plus de temps à leurs activités de loisirs et à en pratiquer de nouvelles.

Grâce aux stratégies de gestion du manque mises en place, le processus de sevrage aboutit à une amélioration globale de la qualité de vie.