krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerPrévenir le cancerAllaiterPrévenir le cancer

Allaiter

Abonnez le Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour savoir plus sur les sujets actuels liés au cancer, sur les offres courantes et sur nos manifestations.

* indications requises

Allaiter réduit votre risque de cancer. Si possible, allaitez votre (vos) enfant(s).

L’allaitement est un type particulier de comportement sain. De nombreux éléments montrent qu’il est possible de réduire le risque de cancer en adoptant des comportements sains en matière d’alimentation et d’activité physique. Dans les populations européennes, les personnes ayant un mode de vie sain conforme aux recommandations pour la prévention du cancer présenteraient 18 % de risque en moins de développer un cancer par rapport aux personnes dont le mode de vie et le poids corporel ne respectent pas ces recommandations. Cette baisse du risque a été estimée pour un mode de vie sain qui se définit de la manière suivante : un poids corporel normal [un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 18,5 et 24,9 kg/m2] et une faible consommation d’aliments favorisant la prise de poids, comme les boissons sucrées et les aliments prêts à manger; une activité modérée au moins équivalente à 30 minutes par jour; l’allaitement (pour les femmes); la consommation d’aliments principalement d’origine végétale; une consommation limitée de viande rouge; une consommation réduite de viandes transformées; et une consommation limitée de boissons alcoolisées.

Combien de temps faut-il allaiter les nourrissons ?

Il est recommandé d’allaiter les nourrissons, sans leur donner aucun autre type d’aliment ou de boisson, jusqu’à l’âge de 6 mois environ; ensuite, l’allaitement est recommandé en plus d’autres aliments de types et en quantités adaptés.

Dans quelle mesure puis-je réduire le risque de cancer en allaitant mon bébé ?

Les femmes qui allaitent leur bébé pendant une période prolongée sont moins exposées au risque de développer un cancer du sein plus tard dans la vie que les femmes qui n’allaitent pas.

Plus longtemps une femme allaite, plus elle est protégée contre le cancer du sein. Le risque diminue d’environ 4 % pour chaque cumul de 12 mois d’allaitement (c’est-à-dire en additionnant les périodes pendant lesquelles une femme allaite ses enfants), en plus d’une réduction du risque de cancer directement liée à la grossesse. Il est par ailleurs important de souligner que le lait maternel constitue la meilleure alimentation pour les nourrissons et leur apporte un grand nombre d’avantages pour leur santé.

Comment l’allaitement favorise-t-il la réduction du risque de cancer ?

Le mécanisme de l’effet protecteur de l’allaitement n’est pas complètement connu. Les effets bénéfiques peuvent s’expliquer par des modifications de la structure des seins et une exposition réduite aux hormones au cours de la vie chez la mère.

Outre la protection contre le cancer du sein, l’allaitement a-t-il d’autres effets bénéfiques pour la mère ?

Oui. Il apparaît clairement qu’un allaitement prolongé permet de réduire la prise de poids à long terme et de retrouver plus rapidement le poids d’avant la grossesse. Les femmes d’âge moyen qui, plus jeunes, ont allaité leurs enfants risquent moins d’être en surpoids ou obèses que les femmes qui n’ont pas allaité. Il est important de suivre les recommandations relatives à un mode de vie sain pour garder un poids de forme.

L’allaitement présente-t-il des avantages pour mon enfant ?

L’allaitement offre plusieurs avantages à votre enfant. Le lait maternel contient tous les nutriments, vitamines et minéraux dont votre enfant a besoin au cours des 6 premiers mois de vie. Il offre une protection contre les maladies courantes de l’enfance dont les infections des voies respiratoires inférieures, les infections de l’oreille, la diarrhée et l’asthme, réduisant ainsi le risque d’hospitalisation ou de traitement de maladies allergiques et infectieuses. Le lait maternel diminue le risque d’affections chroniques plus tard dans la vie, comme l’hypertension, l’hypercholestérolémie, l’obésité et le diabète de type 2, et il favorise le développement cognitif de l’enfant. Par rapport au biberon, l’allaitement se traduit par une prise de poids dans la petite enfance se rapprochant davantage des normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et diminue le risque de prise de poids excessive ultérieure, lors de la croissance, deux aspects qui sont associés à un risque réduit de surpoids à l’âge adulte.

Source : Centre international de Recherche dur le Cancer : Le Code Européen contre le Cancer (2018) https://cancer-code-europe.iarc.fr/index.php/fr/