krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presseJournée mondiale sans tabac : la Suisse lanterne rouge en ma-tière de protection de l’enfance et de la jeunesse

Journée mondiale sans tabac : la Suisse lanterne rouge en ma-tière de protection de l’enfance et de la jeunesse

Le 31 mai, la Journée mondiale sans tabac sera axée sur la protection des jeunes – un objectif pour lequel la Ligue contre le cancer s’engage depuis de longues années. Pour mettre les enfants et les adolescents à l’abri des méfaits du tabac, la Suisse a de gros progrès à faire : en comparaison européenne, elle fait pâle figure dans ce domaine.

Pour protéger réellement les jeunes des dangers liés au tabagisme, des mesures efficaces s’imposent, comme une interdiction totale de la publicité. Une majorité de fumeurs et fumeuses commence en effet à fumer avant l’âge de 18 ans. Des études scientifiques montrent par ailleurs que les jeunes qui sont fréquemment exposés à des réclames pour le tabac ont davantage tendance à fumer.

Un projet de loi trop laxiste

En matière de limitation de la publicité pour le tabac, la Suisse fait figure de cancre : aucun autre pays n’est aussi mal noté dans le classement européen Tobacco Control Scale. Le Parlement aurait pourtant l’occasion d’y remédier lors des délibérations sur la nouvelle loi sur les produits du tabac. Même si la vente de produits du tabac et de cigarettes électroniques aux mineurs doit finalement être interdite à l’échelle nationale, le projet n’introduit pas d’autres mesures efficaces pour réduire la consommation de tabac. Les restrictions publicitaires prévues sont dérisoires ; quant à l’interdiction du parrainage d’événements par les cigarettiers, elle est passée à la trappe.

Interdire la publicité et introduire un âge minimum

Ces manques ont incité la Ligue suisse contre le cancer à s’engager aux côtés d’autres partenaires pour une protection efficace de la jeunesse contre les méfaits du tabagisme. C’est ainsi qu’elle a déposé l’an dernier l’initiative populaire fédérale « Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac » : www.enfantssanstabac.ch/. L’aboutissement de cette initiative est un message clair à l’adresse du Parlement : des mesures fortes doivent enfin être inscrites dans la loi et mises en œuvre.

Des arômes qui séduisent les jeunes

En Suisse, les arômes sont autorisés dans les produits du tabac et les produits nicotiniques, alors qu’ils les rendent plus attrayants pour les jeunes. La Ligue suisse contre le cancer soutient de ce fait l’interdiction des parfums et des colorants dans les produits du tabac (y compris dans les cigarettes électroniques).

Arrêter de fumer grâce à la Ligne stop-tabac www.stopsmoking.ch

Plus de la moitié des fumeurs et fumeuses souhaitent en finir avec la cigarette, mais ne savent souvent pas comment s’y prendre. L’équipe de la Ligne stop-tabac est là pour les épauler. Ses conseils ont fait leurs preuves. Les dix meilleurs sont disponibles en ligne.