krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presse26,5 millions de francs pour la recherche sur le cancer

26,5 millions de francs pour la recherche sur le cancer

L’an dernier, la fondation Recherche suisse contre le cancer, la Ligue suisse contre le cancer et les ligues cantonales et régionales ont soutenu la recherche oncologique pour un montant total de 26,5 millions de francs. Elles ont ainsi permis une fois de plus la réalisation de projets de recherche importants pour combattre le cancer. Les derniers chiffres et résultats en date figurent dans le rapport « La recherche sur le cancer en Suisse », qui vient d’être publié.

Qu’est-ce qui est fondamental pour lutter contre le cancer ? Le savoir. La promotion de la recherche indépendante revêt par conséquent une importance capitale. L’an dernier, la Recherche suisse contre le cancer et la Ligue contre le cancer ont pu soutenir 183 projets et institutions de recherche différents pour un montant total de près de 26,5 millions de francs. Le point commun entre les projets financés ? Tous visent à améliorer les chances de survie et la qualité de vie des personnes touchées par le cancer.

 

Des moyens insuffisants pour soutenir tous les projets

Toutes les demandes de subsides sont examinées en détail par la Commission scientifique, qui s’appuie sur des critères clairement définis dans son évaluation. La qualité scientifique du projet constitue l’élément essentiel, de même que sa contribution potentielle à l’amélioration de la prévention ou du traitement de maladies cancéreuses. En 2019, le nombre de demandes déposées a une nouvelle fois dépassé les moyens à disposition : le conseil de fondation de la Recherche suisse contre le cancer et le comité de la Ligue suisse contre le cancer n’ont pu financer que trois quarts environ des projets jugés de très bonne qualité.

 

Prise de conscience accrue avec la pandémie

« Nous mettons tout en œuvre pour pouvoir continuer à soutenir des projets de recherche indépendants à l’avenir. Pour ce faire, des approches novatrices sont nécessaires dans le domaine de la recherche de fonds », déclare Rolf Marti, responsable du secrétariat scientifique des deux organisations. « Les personnes atteintes d’un cancer ont souvent un système immunitaire affaibli, ce qui les rend vulnérables au coronavirus. La recherche sur les mécanismes de défense de l’organisme est donc primordiale. La pandémie semble avoir suscité une prise de conscience accrue chez de nombreux donateurs et donatrices en leur montrant l’importance de la recherche », dit-il.

 

Un condensé des résultats, chiffres et tendances scientifiques

Le rapport « La recherche sur le cancer en Suisse » présente les résultats des projets de recherche qui ont bénéficié d’un soutien. Par ailleurs, divers experts apportent leur éclairage sur les derniers développements de la recherche oncologique. La publication peut être commandée gratuitement en français, allemand et anglais ou téléchargée au format PDF sous www.liguecancer.ch/rapportrecherche

La fondation Recherche suisse contre le cancer (fondée en 1990) est une organisation à but non lucratif active dans la promotion de la recherche sur le cancer en Suisse. Le Conseil de fondation se compose d’experts issus des différents domaines de la recherche, ainsi que d’autres personnalités indépendantes. La fondation est principalement financée par des dons.

La Ligue suisse contre le cancer (fondée en 1910) est une organisation à but non lucratif œuvrant dans la prévention du cancer, la promotion de la recherche et le soutien des personnes atteintes de cancer et de leurs proches. En tant qu’organisation faîtière nationale sise à Berne, elle rassemble 18 ligues cantonales et régionales. Certifiée ZEWO, elle est principalement financée par des dons.

Publié le