krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presseLa Suisse a besoin de médicaments contre le cancer à prix abordables

La Suisse a besoin de médicaments contre le cancer à prix abordables

Le système de santé suisse encourt à long terme une grave dérive du fait de l’explosion du prix des médicaments. Les prix des nouveaux médicaments contre le cancer ne sont pas justifiés. La Ligue suisse contre le cancer et la fondation Recherche suisse contre le cancer soutiennent la campagne de Public Eye et exigent des responsables politiques de nouveaux modèles de tarification pour les médicaments innovants.

« La Suisse possède l’un des meilleurs systèmes de santé au monde », déclare Gilbert Zulian, président de la Ligue suisse contre le cancer. Il est pourtant menacé par une évolution néfaste. « Il y a dix ans encore, nous pouvions proposer toutes les thérapies adéquates à nos patients », relève Thomas Cerny, président de Recherche suisse contre le cancer. « Aujourd’hui, la situation s’est fortement dégradée, notamment à cause de l’explosion des prix des médicaments. »

Les prix en constante hausse, en particulier ceux des médicaments contre le cancer, menacent le principe de solidarité ancré dans le système de santé suisse. « Si seuls les plus riches peuvent se payer des médicaments à plusieurs milliers de francs, ça ne correspond pas à la philosophie de notre société », affirme Gilbert Zulian. Si cette évolution se poursuit, nous serons tôt ou tard confrontés à une médecine à plusieurs vitesses. « C’est inacceptable », souligne Thomas Cerny.

Les prix des médicaments ne sont plus le reflet des montants investis dans la recherche –ils sont donc injustifiés. C’est la raison pour laquelle la Ligue suisse contre le cancer et la fondation Recherche suisse contre le cancer soutiennent la campagne de Public Eye, lancée aujourd’hui à grande échelle, et appellent les responsables politiques à assumer leurs responsabilités et à trouver de nouvelles solutions pour la tarification des médicaments innovants. Les intérêts économiques ne doivent pas primer sur les intérêts humains. Les médicaments contre le cancer doivent être à prix abordables, aujourd’hui et demain.

La Ligue suisse contre le cancer s’emploie à trouver des solutions. Elle s’engage notamment dans le domaine des prescriptions « hors étiquette » (« off label ») ; afin que la décision d’utiliser un médicament en dehors de l’indication officielle ne dépende plus du domicile du patient ou de sa caisse maladie, la Ligue suisse contre le cancer exige un remboursement uniformisé des thérapies vitales.