krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presseCancer de la prostate : quand la recherche est source d’espoir

Cancer de la prostate : quand la recherche est source d’espoir

Chaque année en Suisse près de 6100 hommes se voient diagnostiquer un cancer de la prostate et presque 1400 d’entre eux décèdent des suites de la maladie. Les scientifiques travaillent actuellement à améliorer le traitement et la prise en charge des personnes touchées par le cancer de la prostate. Ils s’attachent également à optimiser le dépistage en amont.

Le cancer de la prostate est la tumeur maligne la plus fréquente chez l’homme. Ces dernières années, grâce à la recherche, de grands progrès ont été accomplis dans le traitement de ce type de cancer. Ainsi, les personnes touchées par la maladie peuvent aujourd’hui bénéficier de nouveaux médicaments et d’offres thérapeutiques inédites. Les scientifiques poursuivent néanmoins leurs travaux de recherche dans le but de découvrir et mettre en œuvre des thérapies encore plus efficaces et moins éprouvantes pour les patients. Il s’avère également essentiel d’optimiser encore les méthodes de dépistage, et ce, afin que le cancer de la prostate puisse être décelé avec fiabilité à un stade précoce, avant même l’apparition des premiers symptômes.

Pourquoi est-il nécessaire de mener des projets de recherche indépendants ?

Parce que les chercheurs et chercheuses doivent encore trouver la réponse à certaines questions : existe-t-il des biomarqueurs fiables capables de révéler la présence d’un cancer de la prostate avant le déclenchement de la maladie ? Une simple analyse de sang pourrait-elle permettre de déceler la maladie et d’en surveiller l’évolution ? Comment optimiser les traitements actuels et mettre au point de nouvelles thérapies encore plus efficaces ?

Pour que les scientifiques puissent se pencher sur ces questions, la Ligue contre le cancer et la fondation partenaire Recherche suisse contre le cancer s’engagent dans l’encouragement de la recherche. A ce titre, les deux organisations apportent leur soutien à des projets de recherche choisis et garantissent ainsi que les chercheurs puissent mener leurs travaux, y compris dans les domaines qui n’intéressent guère l’industrie pharmaceutique.

Campagne de sensibilisation du public initiée par la Ligue contre le cancer

En Suisse, un effort doit encore être fait pour sensibiliser la population au thème du cancer de la prostate. Étant donné que la maladie touche un organe sexuel masculin, on en parle encore trop peu dans l’espace public. Pourtant, le nombre de décès chez les hommes atteints d’un cancer de la prostate est pratiquement aussi élevé que le nombre de décès imputables à un cancer du sein chez la femme. C’est pourquoi la Ligue contre le cancer lancera cet automne une campagne de sensibilisation autour du slogan « Le cancer de la prostate se fiche de savoir qui tu es. Mais nous, non. ». Objectif de l’opération : sensibiliser la population à ce thème et faire connaître les espaces d’accueil mis en place par la Ligue contre le cancer auxquels peuvent s’adresser les personnes concernées pour y trouver information et soutien.

Depuis le 22 octobre 2018, la Ligue contre le cancer investit pour un mois l’espace public par le biais d’affichages numériques dans les gares et les transports publics et renforcera sa présence par une campagne ciblée de publicité en ligne. Le visuel de campagne à utiliser gratuitement dans vos médias est disponible en téléchargement ici.


La Ligue contre le cancer informe, soutient et accompagne

Dépistage : oui ou non ?

A partir de 50 ans, le risque de contracter un cancer de la prostate augmente. Si elle est décelée suffisamment tôt, cette maladie peut néanmoins souvent être traitée. Rendez-vous sur le site de la Ligue contre le cancer pour vous informer sur les différentes méthodes employées, leurs avantages et leurs inconvénients : www.liguecancer.ch/cancerdelaprostate

Nouveau : matériel d’information au format poche

Les publications telles que le tout nouveau livret intitulé « Le dépistage du cancer de la prostate – Questions-réponses » ou les brochures d’information générale « Cancer de la prostate » ou « Dépistage du cancer de la prostate » peuvent être téléchargées ou commandées gratuitement sur : www.liguecancer.ch/boutique

Près de chez vous, la Ligue contre le cancer prodigue conseil et soutien

Les ligues cantonales et régionales ne sont jamais loin de vous. Elles vous proposent dans toute la Suisse un soutien et des conseils individualisés. www.liguecancer.ch/region

Les conseillères de la « Ligne InfoCancer » vous apportent leur aide

Téléphone 0800 11 88 11
E-mail serviceclients@liguecancer.ch
Chat www.liguecancer.ch/cancerline Forum www.forumcancer.ch
Skype krebstelefon.ch