krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerMédiasCommuniqués de presseLes programmes de dépistage systématique du cancer du sein offrent de meilleures chances de survie

Les programmes de dépistage systématique du cancer du sein offrent de meilleures chances de survie

La Ligue suisse contre le cancer recommande et soutient les programmes de dépistage du cancer de sein réalisés selon les normes de qualité européennes. Une participation régulière permet de réduire le taux de mortalité lié au cancer du sein et d’améliorer sensiblement la qualité de vie des femmes concernées. La Ligue suisse contre le cancer demande aux cantons de maintenir les programmes existants et d’en développer de nouveaux.

Chaque année en Suisse, 5900 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués et 1400 femmes en décèdent. De manière générale, plus le cancer du sein est détecté précocement, meilleures sont les chances de survie des femmes concernées. Un dépistage précoce permet en outre un traitement moins invasif et moins lourd.

Information et sensibilisation systématiques et personnalisées

La mammographie révèle un tissu mammaire sain chez la plupart des femmes examinées. Pour ces femmes, il est rassurant de savoir qu’elles n’ont selon toute probabilité pas de cancer du sein. Pour la Ligue contre le cancer et la Fédération des programmes de dépistage du cancer Swiss Cancer Screening, il est primordial que toutes les femmes reçoivent régulièrement une information équilibrée et personnalisée sur les avantages et inconvénients d’un dépistage réalisé dans le cadre d’un programme, de manière à ce qu’elles puissent elles-mêmes décider d’y participer ou non.

Accès à toutes

Les programmes de dépistage systématique offrent la possibilité aux femmes de 50 à 69 ou 74 ans de réaliser à intervalles réguliers une mammographie de dépistage, quels que soient leurs moyens financiers ou leur origine sociale. Les coûts de la mammographie sont pris en charge par l’assurance de base et exemptés de la franchise. Les examens réalisés dans le cadre des programmes organisés sont sensiblement moins chers pour le système de santé que ceux réalisés hors programmes.

Qualité garantie

L’efficacité du dépistage du cancer du sein et l’exactitude des résultats dépendent fortement de la qualité des appareils, des examens et de leur interprétation. Afin d’augmenter la qualité des résultats et de diminuer au mieux la part de résultats d’examen erronés dans le cadre de programmes de dépistage systématique, chaque mammographie est interprétée par au moins deux spécialistes, selon le principe du double contrôle. Les programmes définissent en outre des exigences en ce qui concerne la formation des personnes qui réalisent et interprètent les mammographies.

Des programmes de dépistage se déroulent actuellement dans douze cantons

Après avoir évalué la littérature disponible, la Ligue suisse contre le cancer et le groupe d’experts « Prévention du cancer du sein » sont parvenus à la conclusion que les avantages des programmes de dépistage systématique l’emportaient sur les inconvénients.

Des programmes de dépistage sont pratiqués dans douze cantons: Bâle-Ville, Saint-Gall, Berne, Grisons, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Tessin, Thurgovie, Vaud et Valais. La Ligue suisse contre le cancer demande aux cantons de maintenir les programmes existants et d’en développer de nouveaux.

Dans un rapport publié en février 2014, le Swiss Medical Board, un organe suisse évaluant les prestations médicales, est parvenu à la conclusion que les programmes de mammographies existants devaient être limités dans le temps et qu’il ne fallait pas en introduire de nouveaux. Mais il faut une durée de réalisation garantie d’au moins huit ans pour pouvoir réaliser une évaluation parlante de l’efficacité et de la rentabilité d’un programme. C’est ce qu’affirme également une ordonnance du Conseil fédéral (1).

(1) https://www.admin.ch/opc/fr/classifiedcompilation/19994573/199907010000/832.102.4.pdf

Encadré: Position de la Ligue contre le cancer à propos des programmes de dépistage du cancer du sein

La Ligue suisse contre le cancer recommande et soutient les programmes de dépistage systématique par mammographie réalisés selon les normes de qualité européennes. Cette position s’appuie sur une vaste analyse réalisée par un groupe d’experts anglais indépendants qui a confirmé que de tels programmes pouvaient éviter des décès en ce qui concerne le cancer du sein. D’autres expériences réalisées en Europe confortent cette affirmation. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) défendent la même position.

La Ligue suisse contre le cancer estime qu’actuellement, les avantages des programmes de dépistage l’emportent sur les inconvénients et invite donc les cantons à mettre en place des programmes à la qualité garantie. La Ligue suisse contre le cancer relève que les programmes de dépistage sont également importants sous l’angle social de l’égalité des chances. Les femmes invitées à la mammographie ont besoin d’informations équilibrées, transparentes et faciles à comprendre sur le déroulement et les éventuelles conséquences désirables et indésirables de l’examen.

Le rapport du Swiss Medical Board de février 2014 ne comportant pas de nouvelles données et les nouvelles techniques de diagnostic dans le domaine du dépistage n’étant pas prises en compte, la Ligue suisse contre le cancer ne voit aucune raison de modifier sa position quant au dépistage systématique par mammographie.