krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerLigue vaudoise contre le cancerNotre journalLe salon planète santé live, un rendez-vous incontournable

Le salon planète santé live, un rendez-vous incontournable


Le cancer et la santé connectée: c’est autour de ces deux thèmes clés que s’articulera la 2e édition du salon Planète Santé live. Lieu de rencontre entre experts de la santé et grand public, la manifestation se tiendra fin novembre à Lausanne. Nous y serons !

Le salon Planète Santé live, ou comment comprendre les enjeux de santé publique de manière ludique et interactive. A l’image: une activité proposée en 2014 lors de la 1ère édition de la manifestation.

Conférences, animations, tests, jeux, expériences interactives: toutes les conditions seront réunies du 24 au 27 novembre prochains pour que les visiteurs du Salon Suisse de la santé puissent échanger et dialoguer avec les professionnels présents au SwissTech Convention Center de l’EPFL. L’objectif affiché des organisateurs est de parler « autrement » des deux sujets retenus pour cette 2e édition du salon Planète Santé live, à savoir le cancer et la santé connectée. Comment ? En privilégiant l’interactivité, l’expérience et l’émotion aux informations purement factuelles.

TOUJOURS PLUS DE CANCERS DE LA PEAU
Ensemble, la Ligue suisse et les ligues cantonales romandes contre le cancer participeront à ce rendez-vous incontournable, fruit de la collaboration entre le site Planetesante.ch et les principales institutions de santé publique de Suisse romande. Les ligues y accueilleront le public sur un stand interactif, qui reproduira un décor de plage, dans le but de sensibiliser grands et petits à la nécessité de se protéger du soleil. Un impératif de santé publique quand on sait que la maladie, agressive, touche beaucoup de personnes jeunes. Près d’un tiers des patients ont moins de 50 ans quand ils apprennent qu’ils souffrent de ce cancer. Avec près de 2500 nouveaux cas diagnostiqués chaque année – un chiffre en augmentation depuis 20 ans – la Suisse compte parmi les pays européens les plus touchés par le mélanome.

Concrètement, les visiteurs pourront découvrir une gigantesque maquette de peau, d’un poids de 300 kilos! Ils pourront observer en détail cette reproduction du plus grand organe humain et se faire une idée précise de sa composition et de ses différentes altérations. Autres animations prévues: un parcours solaire et un quiz pour que les jeunes adoptent les bons réflexes en matière de protection solaire. C’est-à-dire ne pas s’exposer aux heures chaudes, se couvrir et utiliser de la crème. On oublie également trop souvent qu’un ciel voilé crée un sentiment de sécurité trompeur: par temps couvert, jusqu’à 80% des UV peuvent traverser la couche nuageuse

SOUTIEN MORAL ET APPUI ADMINISTRATIF
Actives en matière de prévention et d’information, les différentes ligues cantonales contre le cancer de Suisse romande proposent également un accompagnement psychosocial aux patients et à leurs proches. Les collaborateurs spécialisés les orientent au sein du système socio-sanitaire suisse et les aident à trouver des réponses aux difficultés rencontrées sur les plans moral, pratique, juridique, professionnel et financier. Un jeu de questions-réponses permettra aux visiteurs d’appréhender ce volet complexe de la prise en charge de la maladie, complément indispensable aux traitements médicaux.

INVITÉS DE MARQUE
Le salon Planète Santé live, c’est aussi un nombre impressionnant de conférences et de débats réunissant des personnalités issues de la politique et du monde médical. Le docteur Olivier Gaide, privat-docent et médecin associé au Service de dermatologie et vénéréologie du CHUV, tiendra un exposé au titre accrocheur: « Qui est le meilleur pour détecter un cancer de la peau: le patient, le médecin ou l’ordinateur ? » Autre intervention, celle du docteur Gilbert Bernard Zulian, privat-docent et vice-président de la Ligue suisse contre le cancer. Il s’exprimera sur la nécessité d’un travail en réseau pour la prise en charge optimale du cancer. Un travail en réseau que la Ligue vaudoise contre le cancer (LVC) - qui joue un rôle de passerelle entre les hôpitaux, les différents acteurs du réseau socio-sanitaire vaudois et les patients – a fait sien au quotidien.

Béatrice Tille