krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_walliskrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerTémoignages personnelsAlexandraTémoignages personnels

Alexandra

« Je pensais que la petite boule dans mon sein était inoffensive »

Alexandra

Alexandra n’a pas 30 ans. Elle s’apprête à passer son examen d’expert-comptable lorsqu’elle découvre une petite boule dans un sein. Rien de grave, se dit-elle, complètement absorbée par sa préparation à l’examen. Sûrement un problème avec une glande. Sa mère ne s’inquiète pas non plus, même si sa propre mère – la grand-mère d’Alexandra – a eu un cancer du sein à l’âge de 44 ans. Le médecin d’Alexandra procède consciencieusement. Il lui conseille de faire une mammographie et, en plus de l’échographie, un prélèvement de tissu à l’endroit critique. Résultat : des cellules atypiques, qu’il faut opérer. Mais il y a l’examen, que la jeune femme veut absolument passer. Elle repousse la date de l’intervention. Le diagnostic tombe le soir de la biopsie : un cancer du sein au stade débutant.

La mère d’Alexandra est sous le choc. Quoi de plus terrible que d’apprendre que son enfant a un cancer ? Heureusement, les ganglions lymphatiques ne sont pas atteints. Mais en l’état actuel des connaissances, il est impossible de dire si la chimiothérapie va affecter la fertilité d’Alexandra. Une semaine avant le traitement, la jeune femme, qui a un ami, se soumet à un prélèvement de tissu ovarien en vue d’une congélation.

Alexandra se montre courageuse durant le traitement. Elle découvre le forum de la Ligue contre le cancer, une plateforme qui lui permet de discuter avec d’autres femmes touchées et des spécialistes qui savent ce que le cancer du sein signifie.

Durant les semaines où sa fille est en traitement intensif, la mère d’Alexandra ne pense guère à elle-même. Jusqu’au contrôle annuel chez le gynécologue. Avec de tels antécédents familiaux, elle a une bombe à retardement dans le corps, lui dit le médecin, qui lui prescrit une IRM en plus de la mammographie qu’elle doit effectuer dans le cadre du programme de dépistage bernois. Résultat : des kystes dans le sein droit et, dans le gauche, un nodule d’un demi-centimètre de diamètre. La biopsie révèle qu’il s’agit d’une tumeur maligne…