krebsliga_aargaukrebsliga_baselkrebsliga_bernkrebsliga_bern_dekrebsliga_bern_frkrebsliga_freiburgkrebsliga_freiburg_dekrebsliga_freiburg_frkrebsliga_genfkrebsliga_glaruskrebsliga_graubuendenkrebsliga_jurakrebsliga_liechtensteinkrebsliga_neuenburgkrebsliga_ostschweizkrebsliga_schaffhausenkrebsliga_schweiz_dekrebsliga_schweiz_fr_einzeiligkrebsliga_schweiz_frkrebsliga_schweiz_itkrebsliga_solothurnkrebsliga_stgallen_appenzellkrebsliga_tessinkrebsliga_thurgaukrebsliga_waadtkrebsliga_wallis_dekrebsliga_wallis_frkrebsliga_zentralschweizkrebsliga_zuerichkrebsliga_zug
Ligue contre le cancerA propos du cancerCancer et coronavirusCancer et coronavirus

La crise rend inventif et solidaire

Abonnez la Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour savoir plus sur les sujets actuels liés au cancer, sur les offres courantes et sur nos manifestations.

* indications requises
Michèle Leuenberger-Morf

Un coup de main pour les courses et les tâches ménagères : jamais ces gestes tout simples n’ont semblé aussi importants qu’en ces temps difficiles. C’est pourquoi la Ligue contre le cancer des deux Bâle propose une nouvelle offre à l’intention des personnes vulnérables. Michèle Leuenberger-Morf – directrice de la Ligue contre le cancer des deux Bâle nous explique comment l’idée a vu le jour. 

En règle générale, les personnes touchées par le cancer, leurs proches ou les spécialistes viennent à notre centre de rencontre et d’information, la « Maison de la Ligue contre le cancer des deux Bâle », pour y trouver des conseils, mais aussi pour profiter de l’offre de cours et des manifestations proposées. En raison de la crise liée au coronavirus, nous avons rapidement fermé le centre, dès le 16 mars 2020, afin de protéger les visiteuses et les visiteurs. Prolonger l’ouverture n’aurait pas été responsable.

Malgré la fermeture temporaire du centre, nous avons voulu faire preuve de solidarité envers nos clientes et clients. Nous avons donc cherché un moyen de soutenir les personnes à risque qui doivent rester confinées chez elles. Dans un premier temps, nous nous sommes donc demandé de quoi elles avaient besoin en ce moment et ce qui leur faciliterait la vie en confinement. Sans plus attendre, la directrice du centre de rencontre – Carlyn Koudelka – a transformé certaines offres destinées aux personnes atteintes d’un cancer afin de proposer divers cours en ligne, et elle a eu l’idée d’un service supplémentaire : « Nous faisons vos courses et bien plus encore ! »

Il existe déjà de nombreuses offres proposant une aide pour faire les courses aux personnes devant rester chez elles pour l’instant. Quelle est la différence entre le service de la Ligue contre le cancer des deux Bâle et d’autres services similaires ?

La Ligue contre le cancer a la possibilité de répondre de manière très individuelle et flexible aux besoins des personnes. Dans le cadre de ce service, nous effectuons donc des achats et allons chercher les médicaments. Notre avantage est de pouvoir livrer à domicile sans de longs délais d’attente, à l’inverse des services de vente en ligne des grands distributeurs actuellement. Toutefois, nous ne nous limitons pas uniquement aux achats. Nous nous chargeons également du recyclage de vêtements ou du verre usagé, de communiquer des contacts, d’organiser des moyens de transport ou même de promener le chien. Nous offrons un soutien individuel là où c’est nécessaire et où il y a lieu d’agir. Notre service est utile en particulier pour les personnes qui hésitent à demander régulièrement de l’aide à leurs voisins. En tant qu’organisation, nous offrons une distance professionnelle qui permet d’accepter plus facilement de l’aide.

Ce qui est réellement important pour nous et que je voudrais souligner : cette offre à l’intention de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne ne se limite pas uniquement aux personnes atteintes d’un cancer et à leurs proches. Toutes les personnes à risque – tant les jeunes que les personnes âgées – qui doivent se protéger du coronavirus en restant chez elles peuvent en bénéficier.

Cette offre est disponible sur le site Internet de la Ligue contre le cancer des deux Bâle depuis le 23 mars 2020. Quelles personnes s’y intéressent ? 

Nous sommes heureux de constater que ce nouveau service est très apprécié et qu’il a déjà été particulièrement sollicité. Nous avons reçu des réactions positives des hôpitaux, qui trouvent ce service particulièrement utile pour les personnes confinées.
Au début, ce sont surtout nos clientes et clients qui ont profité de l’offre. Mais les personnes souffrant d’autres affections ou les retraités en profitent désormais également. Actuellement, l’offre est légèrement plus sollicitée dans le canton de Bâle-Campagne, peut-être en raison des distances plus importantes. De manière générale, il est agréable de voir que les personnes sont très reconnaissantes de l’aide apportée et qu’ils apprécient ce service. Quant à nous, nous sommes reconnaissants de pouvoir faire preuve de solidarité et d’apporter de l’aide en ces temps difficiles.

Outre les cantons du Tessin, de Genève et de Vaud, Bâle-Ville est également très touché par la pandémie en tant que canton frontalier. Michèle Leuenberger-Morf – comment percevez-vous l’ambiance à Bâle ?

C’est assez difficile à dire. Un mélange de peur et d’optimisme. Les personnes s’inquiètent de l’incertitude face à ce virus et de la propagation très rapide de celui-ci et respectent donc les mesures de protection prises par la Confédération. Elles voient également que les autorités et institutions sont en mesure de gérer la situation.
J’ai été très impressionnée par les Bâloises et les Bâlois lors de la minute d’applaudissement en guise de remerciements au personnel hospitalier et soignant. Une profonde gratitude et une grande solidarité étaient bien tangibles à ce moment-là. C’était très touchant !

Nous vous remercions de cet entretien, prenez soin de vous !

Cette interview a été réalisée par téléphone le 8 avril 2020.

Inscription et contact
Adresse électronique : c.koudelka@klbb.ch Telefon: 061 319 99 87

Ce service est proposé gratuitement.