Home
Autres langues | Médias | DE | IT |Contact chercher

Cancer du rein

Chaque année en Suisse, près de 900 personnes développent un cancer du rein (carcinome des cellules rénales), ce qui correspond à environ 2 % de toutes les maladies cancéreuses. Environ deux tiers des patients sont des hommes, environ un tiers sont des femmes. Le cancer du rein apparaît à l’âge avancé: 44 % des patients ont entre 50 et 69 ans au moment du diagnostic, 45 % ont 70 ans et plus.
Reins et organes voisins
Reins et organes voisins
© KLS
Les deux reins sont situés de part et d’autre de la colonne vertébrale dans l’abdomen. Ils filtrent le sang et éliminent les «déchets» de l’organisme avec l’urine. Dans la quasi-totalité des cas, le cancer du rein ne touche qu’un seul des deux reins.
Consulter en cas de sang dans les urines
De nos jours, le cancer du rein est souvent découvert fortuitement lors d’un examen échographique des organes abdominaux. Au stade précoce, la maladie ne provoque pratiquement aucun symptôme. La présence de sang dans les urines peut être un premier signe, d’où la nécessité de la signaler à un médecin en pareil cas.
Ablation du rein
Pour poser un diagnostic, les reins doivent être explorés avec précision, par exemple par échographie, tomographie informatisée ou radiographie des vaisseaux sanguins.

Le cancer du rein est pratiquement toujours opéré, car seule l’ablation de la tumeur permet une guérison. Si la tumeur est encore petite, seule une partie du rein malade est éventuellement enlevée.
En cas de grosses tumeurs, on enlève totalement le rein; cette opération n’engendre aucun problème pour les patients concernés, car le second rein est capable d’assurer l’ensemble des fonctions métaboliques. Des traitements médicamenteux ainsi qu’une chimiothérapie et une radiothérapie sont également mis en place lorsque le cancer du rein est à un stade avancé.
Risque: tabagisme
Le risque de cancer du rein est accru chez les fumeuses et les fumeurs. Une importante surcharge pondérale – notamment chez la femme – augmente également le risque de développer ce cancer.
Le cancer du rein chez l’enfant
Lorsqu’un enfant développe un cancer du rein, il s’agit généralement d’une forme particulière de la maladie, appelée néphroblastome. Les enfants concernés ont le plus souvent entre trois et quatre ans. Les chances de guérison dépassent les 90%.

A feuilleter :


A télécharger :
Le cancer du rein Carcinome des cellules rénales
Une information pour les personnes concernées et leurs proches
40 pages, 2009
Brochure
pdf, 1.21 MB

up