Home
Autres langues | Médias | DE | IT |Contact chercher

Cancer de l’intestin grêle

Chaque année en Suisse, près de 170 personnes développent un cancer de l’intestin grêle, ce qui correspond à moins de 1 % de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer de l’intestin grêle est donc un cancer rare. 57 % des personnes touchées sont des hommes, 43 % des femmes. 90 % des personnes touchées ont plus de 50 ans au moment du diagnostic ; près de la moitié des patients ont même 70 ans et plus.
Intestin grêle et gros intestin
Intestin grêle et gros intestin
© KLS
Lorsque l’on parle de « cancer de l’intestin », on parle en général du cancer du côlon, qui est l’un des types de cancer les plus fréquents. Mais – beaucoup plus rarement, cela dit – un cancer peut aussi se former dans l’intestin grêle.
Des douleurs difficiles à expliquer
L’intestin grêle commence au niveau du pylore et se termine à la jonction avec le côlon. L’intestin grêle assimile les aliments, et c’est à son niveau que les différents nutriments passent dans la circulation sanguine. Les tumeurs de l’intestin grêle se forment à partir des cellules de différents types sur lesquelles se base la structure de l’intestin grêle.

Le cancer de l’intestin grêle ne provoque que rarement des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, une diarrhée ou une constipation. La présence de sang dans les selles doit dans tous les cas être signalée au médecin.
Intervention chirurgicale et chimiothérapie
Pour poser le diagnostic du cancer de l’intestin grêle, il faut disposer de clichés de l’intestin et des organes abdominaux. Ces clichés peuvent par exemple être obtenus par rayons X, par tomographie informatisée ou tomographie à résonance magnétique. Une gastrocoloscopie permet également d’explorer l’intérieur d’une partie de l’intestin grêle.

Les tumeurs de l’intestin grêle sont pratiquement toujours enlevées par intervention chirurgicale. En fonction du stade et de la nature de la tumeur, une radiothérapie ou une chimiothérapie est ensuite mise en place.
Le carcinoïde
Le carcinoïde – un type de cancer particulier – se forme à partir de cellules qui sécrètent des hormones dans l’intestin. Le plus souvent, les carcinoïdes se logent dans l’appendice ou dans l’intestin grêle. Les symptômes typiques développés par les patients sont des bouffées de chaleur, des palpitations cardiaques, des douleurs abdominales et une diarrhée, toujours sous forme d’accès. Pour diagnostiquer le carcinoïde de l’intestin grêle, l’analyse de sang doit révéler la présence de certaines hormones et de leurs produits de dégradation. Un carcinoïde est opéré et/ou traité avec des médicaments spéciaux qui inhibent l’action des hormones.

up